Coach du FC Barcelone depuis l’été 2017, Ernesto Valverde n’a jamais semblé aussi menacé. Après une élimination en demi-finale de la Supercoupe d’Espagne contre l’Atlético de Madrid ce jeudi (3-2), le technicien espagnol est sur la sellette. Les dirigeants ont d’ailleurs rencontré Xavi, actuel coach d’Al-Sadd et légende du club blaugrana. Cependant, les négociations n’auraient pas accouché d’une réponse positive comme le révèle RAC 1. L’ancien milieu de terrain de 39 ans a indiqué sa réticence à prendre en main le FC Barcelone en cours de saison.

Cela pourrait profiter à un autre entraîneur. Comme le rapporte la radio catalane, la direction culé aurait décidé de changer son fusil d’épaule et se serait lancé sur une autre piste. Libre depuis le 19 novembre dernier et son licenciement de Tottenham, Mauricio Pochettino serait la nouvelle priorité de l’actuel leader de Liga. Le technicien argentin de 47 ans plaît particulièrement au président Josep Maria Bartomeu. D’ailleurs, Maurico Pocchetino pourrait arriver en terrain conquis.

Mauricio Pochettino et l’étiquette Espanyol

Selon Rac 1, l’ensemble des dirigeants et une grande majorité du vestiaire seraient favorable à une arrivée de l’ancien joueur du Paris Saint-Germain. Il faut dire que son travail à Tottenham a été impressionnant puisqu’il a repris une équipe qui n’arrivait plus à terminer dans le Big Four de Premier League et l’a notamment porté jusqu’à la finale de la dernière Ligue des Champions. Disposant d’une véritable identité de jeu, il est vu comme un coach capable de réunir les supporters barcelonais déçu par le passage d’Ernesto Valverde.

Toutefois, aucune négociation n’a été annoncée par le média espagnol pour l’instant. Quoi qu’il en soit, Mauricio Pochettino devra faire ses preuves en cas d’arrivée en Catalogne. Joueur de l’Espanyol de Barcelone entre 1994 et 2001 puis entre 2004 et 2006, il a aussi été coach de Pericos entre 2009 et 2012. Une image qu’il devra mettre au second plan s’il venait à signer pour le FC Barcelone. Il s’était d’ailleurs distingué par une déclaration polémique : « je ne serai jamais entraîneur au Barça ou à Arsenal, car je suis très proche de l’Espanyol et de Tottenham. Je préfère travailler dans ma ferme en Argentine que d’entraîner dans certains clubs. » Reste désormais à savoir s’il maintiendra cette posture quand l’offre se présentera...