« Il veut rester. Je ne suis pas sûr que M. Zidane veuille qu’il reste mais pour le moment, Gareth veut rester. Il a un contrat, il le respectera avec plaisir jusqu’en 2022. Il a été et est, à mon avis, l’un des trois ou quatre meilleurs joueurs au monde ». Il y a quelques heures, Jonathan Barnett, représentant de Gareth Bale (29 ans), assurait que son poulain n’avait pas l’intention de quitter le Real Madrid cet été, fort d’un contrat courant jusqu’en juin 2022 et d’un salaire de 18 M€ annuels bruts.

Et pourtant, selon les échos de la presse espagnole, le club merengue, lui, a bel et bien le souhait de se séparer de son Gallois. Marca annonçait même il y a quelques jours que Zinedine Zidane lui avait lui-même dit entre quatre yeux à son gaucher qu’il ne comptait pas sur lui pour la saison prochaine. Du coup, les propos de son agent à Sky Sports passent plutôt mal au sein de la direction de la Casa Blanca. Cette dernière, irritée, pourrait contre-attaquer.

Bale au placard ?

Le Sun, qui avait annoncé en exclusivité l’arrivée de l’attaquant international camerounais Eric-Maxim Choupo Moting au Paris SG l’été dernier, assure ainsi que les pensionnaires du Santiago Bernabeu sont prêts à le placardiser s’il s’entêtait à vouloir rester. Tant qu’il n’aura pas trouvé de nouveau club, le natif de Cardiff, dont l’état d’esprit est jugé défaillant ces derniers mois, sera donc envoyé en réserve, le Castilla.

« Il y a des joueurs qui ne donnent rien à l’esprit de l’équipe. Ils ne resteront pas avec Zidane la saison prochaine. Cet été sera l’un des plus agités de l’histoire récente du club », a même confié une source interne au club au tabloïd anglais. Les relations entre le Real et Bale se tendent sérieusement. Au sortir de sa sixième saison à Madrid, l’ancien de Tottenham reste un mystère vu d’Espagne, et ce, malgré des titres en pagaille et des buts très importants. Amour déçu...