Après ce beau duel entre Séville et l’Atlético de Madrid (1-1), la 18e journée du championnat espagnol se poursuivait avec ce match entre le Real Madrid et la Real Sociedad. La victoire était impérative pour les Merengues, suite à cette fin de semaine agitée après le nul contre Villarreal, où Santiago Solari et certains joueurs ont essuyé de vives critiques, en plus de s’être fait remonter les bretelles par la direction. L’entraîneur argentin sortait une composition assez classique, même si Vinicius Junior fêtait sa première titularisation en Liga devant en l’absence de Gareth Bale. Le jeune Brésilien était ainsi préféré à Isco par exemple. Un choix qui va forcément faire parler à Madrid. En face, Imanol Alguacil qui vient de prendre les commandes de l’équipe après le licenciement de Garitano pouvait s’appuyer sur la quasi-totalité de son équipe, même si Theo Hernandez ne pouvait pas être aligné puisqu’il appartient au Real Madrid.

La rencontre démarrait mal, très mal pour les hommes de Santiago Solari. Au bout de deux minutes de jeu seulement, Mikel Merino tentait une percée dans la surface, mais était fauché par Casemiro. L’arbitre ne tremblait pas et indiquait le point de penalty. C’est un ancien de la maison, Willian José, qui battait Courtois (0-1, 3e). Un véritable sceau d’eau froide sur le Santiago Bernabéu en ce jour de fête en Espagne, et des sifflets se faisaient déjà entendre dans les travées du stade, notamment contre Marcelo. Les Merengues tentaient de réagir mais étaient trop imprécis. Karim Benzema, bien placé dans la surface, se manquait totalement en croisant trop sa frappe (10e). Rulli s’en sortait ensuite très bien dans ce duel face à Vinicius (15e). La défense de la Real n’était clairement pas rassurante... mais celle du Real nonplus. Le portier basque sortait une belle parade sur la tentative lointaine de Modric (22e). Les Madrilènes dominaient, mais ne parvenaient pas à percer les cages des Txuri-Urdines.

Vinicius Junior, la bonne nouvelle du match pour les Madrilènes

Les supporters présents au stade pouvaient cependant se montrer satisfaits de la prestation de Vinicius Junior, pas toujours efficace mais ô combien volontaire dans ses efforts. Il portait pratiquement son équipe à lui seul devant. Mais peu à peu, le rythme retombait, pour le plus grand bonheur de la Real Sociedad qui était parvenue à mieux resserrer ses lignes et laisser moins d’espaces aux joueurs offensifs du Real Madrid. Lucas Vazquez touchait tout de même le poteau sur ce centre qui s’est bien envenimé (45e). Cet avantage d’un but à la pause était tout de même bien payé pour le club de Saint-Sébastien, face à des Madrilènes peu vernis. L’absence de finisseur se faisait sentir... Dès la reprise, les locaux étaient d’ailleurs proches d’égaliser, mais Rulli puis plusieurs défenseurs basques empêchaient Varane de marquer sur cette succession de frappes dans la surface (47e).

Les Madrilènes devaient tout de même se méfier, puisqu’Oyarzabal était tout proche de doubler la mise pour les siens (50e). Vinicius Junior répondait instantanément avec une superbe action individuelle conclue par une frappe qui a frôlé le poteau (51e). Les deux équipes se rendaient coup pour coup et Januzaj frôlait lui aussi le montant après une action similaire à celle de la pépite brésilienne (53e). Les deux formations étaient clairement en position de marquer le prochain but. Mais tout allait se compliquer pour les Madrilènes avec l’expulsion de Lucas Vazquez à l’heure de jeu après un tacle sur Merino, écopant ainsi d’un deuxième jaune. Rulli sortait encore deux parades incroyables devant Vinicius et Ramos (65e). Courtois était lui aussi décisif dans ce face à face avec Januzaj (67e). Vinicius continuait de mettre le feu dans la défense, met rien n’y faisait, et le chrono défilait... C’est finalement Ruben Pardo qui allait frapper, profitant d’un bon centre de Willian José pour reprendre le cuir de la tête, battant Courtois (0-2, 83e). Les champions du Monde en titre n’ont pas su réagir et Willian José pardonnait même les locaux en ratant la balle du 3-0 (90e+3)... Une défaite qui va faire parler à Madrid, et le Real, cinquième, a un déplacement compliqué chez le Betis le week-end prochain...

Revivez le film de la rencontre sur notre live commenté.