Trouver son second souffle, tel était l’objectif d’Emmanuel Rivière lorsqu’il a été prêté cet été à Osasuna. Il faut dire que le Français était dans une situation délicate à Newcastle. Un club où il évoluait depuis 2014 après un passage convaincant dans la Principauté de Monaco. Difficile d’en dire autant chez les Magpies. La saison dernière, l’attaquant tricolore, blessé un moment, n’a joué que trois rencontres avec les Toons (75 minutes). Un départ cet été était donc la meilleure solution pour celui qui n’entrait pas vraiment dans les plans de Rafael Benitez. Et c’est en Espagne que le joueur âgé de 26 ans a trouvé un nouveau point de chute. Il a rejoint Osasuna avec l’objectif d’aider son club à rester en Liga : « Nous avons l’équipe pour nous maintenir. Rester en Liga Santander est le plus important ».

Individuellement, son but était de se relancer comme il l’avait confié lors de sa conférence de presse de présentation en septembre dernier : « Je viens ici pour jouer et profiter d’un nouvel endroit, d’un nouveau championnat et d’une nouvelle manière de vivre. Osasuna est une équipe avec beaucoup de joueurs qui essaient de jouer et n’ont pas peur. (...) Je suis à l’aise avec deux attaquants, notre système actuel. Je me sens bien et je peux tout faire. Je vais essayer de marquer le plus possible, mais je préfère ne pas marquer et que l’équipe gagne. La concurrence en attaque est saine. Nous sommes tous différents. Je crois que tous mes partenaires sont de bonnes personnes et c’est bien ».

Rivière veut retrouver le chemin du but

Où en est Emmanuel Rivière actuellement ? Venu chercher du temps de jeu, il a joué 567 minutes au total. Ce qui est déjà pas mal pour un élément qui n’avait joué que 75 minutes l’an passé à Newcastle. Dans le détail, l’ancien du TFC a joué 12 rencontres toutes compétitions confondues avec les pensionnaires de l’Estadio El Sadar, deux en Coupe du Roi et dix en Liga. Le footballeur né en 1990 a été cinq fois titulaire et remplaçant à sept reprises (Sergio Leon est titulaire). En revanche, Emmanuel Rivière n’a pas encore réussi à trouver le chemin des filets depuis son arrivée en Espagne. D’ailleurs, son dernier but en match officiel remonte au 16 mai 2015 lors de QPR-Newcastle (défaite 2-1). Nul doute que le Français doit être impatient de mettre un terme à cette série.

Notre correspondant espagnol Ivan Vargas nous donne son avis sur le joueur : « Il passe plutôt inaperçu. Il ne s’est pas adapté au système de jeu et n’est pas tout le temps titulaire. En même temps, il faut noter qu’il est dans une équipe qui n’est pas très bien. Il y a eu plusieurs changements d’entraîneurs et ce n’est pas facile pour lui de s’adapter à tout cela ». Effectivement, Osasuna vit une saison très compliquée. Le club ibérique est actuellement dernier de Liga avec seulement dix points au compteur. L’équipe entraînée par Petar Vasiljević affiche un triste bilan d’une victoire, sept nuls et treize défaites en 21 rencontres de championnat. Osasuna n’a plus gagné depuis le 17 octobre (2-3 contre Eibar). Une autre série à laquelle Emmanuel Rivière veut certainement mettre un terme. Mais il faudra faire un exploit lors du choc des extrêmes samedi face au Real Madrid.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10