L’aventure d’Aleix Vidal à Barcelone ne s’est probablement pas déroulée comme prévu. Après une excellente saison 2014/215 à Séville sous les ordres d’Unai Emery - où il a alterné entre le poste de latéral droit et d’ailier - il a rejoint le FC Barcelone, où il avait déjà évolué lorsqu’il était jeune. Seulement, il n’est pas arrivé dans les meilleures conditions puisqu’il n’a pas pu jouer pendant les six premiers mois, la faute à l’interdiction de recrutement du club catalan. Et lorsqu’il a eu l’opportunité de fouler la pelouse, principalement en sortie de banc, il ne s’est pas vraiment montré à son avantage, que ce soit avec Luis Enrique ou Ernesto Valverde. Il a aussi eu plusieurs pépins physiques qui ne l’ont pas aidé.

On peut tout de même noter une entrée en jeu ponctuée par un but lors du dernier Clasico. Quoi qu’il en soit, il conserve une excellente cote sur le marché, puisque quatre clubs sont intéressés par les services de l’international ibérique, et pas des moindres. Radio Marca affirme ainsi que Séville souhaite le faire revenir dans le sud de l’Espagne. De son côté, Sky Italia explique que les Andalous seraient même en pole position pour recruter le joueur de 28 ans, et les négociations auraient déjà démarré.

Le média espagnol précise que l’Atlético s’est aussi intéressé à l’ailier espagnol. Les Italiens rajoutent eux deux prétendants à Vidal : l’AS Roma et Naples, toujours à la recherche des bons coups. Monchi le connaît d’ailleurs bien, puisque c’est lui qui l’a fait venir à Séville quand il évoluait à Almeria. Les deux clubs italiens seraient cependant encore en stand-by et aucune offre n’aurait été faite. Après Gerard Deulofeu, lui aussi très suivi de l’autre côté des Alpes, Vidal pourrait lui aussi rebondir en Serie A...

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10