Ces derniers jours, le Real Madrid retenait son souffle. Si l’on en croit les dernières informations sorties dans la presse espagnole. Il peut dorénavant respirer. Après un début de mercato cataclysmique qui a vu Zinedine Zidane (démission) et Cristiano Ronaldo (départ à la Juventus) quitter le navire, le club aux 13 Ligues des Champions était sur le point de voir son maître à jouer, Luka Modric, faire de même. Le milieu de terrain croate n’était pas sûr de rester en Espagne. Approché par l’Internazionale, il a vite été emballé par le projet milanais. De retour en Ligue des Champions après six ans d’absence, les Nerazzuri ont réalisé un mercato très offensif et voulaient le clôturer avec Luka Modric.

Pour le faire venir, la formation coachée par Luciano Spalletti n’a pas hésité à proposer un salaire de 10 millions d’euros assorti d’un contrat de 4 ans au natif de Zadar. En plus de ce « dernier gros contrat », le club lui assurait un transfert en 2022 au Jiangsu Suning. L’équipe détenue par les dirigeants milanais lui aurait offert une retraite dorée aux mêmes conditions salariales. Une offre alléchante qui a fait mouche dans l’esprit du Croate. Ce dernier n’hésitant pas à donner son accord à l’Internazionale. Le rendez-vous prévu aujourd’hui avec Florentino Perez devait alors faire figure d’annonce de départ.

La dernière carte de Florentino Perez

Malgré l’urgence de la situation, Florentino Perez ne sombrait pas dans le défaitisme pour autant. Le dirigeant faisait acte des désirs de Luka Modric mais voulait retourner le dossier en son sens. Il a donc opté pour présenter une offre salariale juteuse à l’ancien joueur de Tottenham. Émargeant auparavant à 6,5 millions d’euros annuels, il s’est vu proposer un contrat revu à la hausse. Une offre de la dernière chance qui aurait fait mouche selon les informations d’As.

Luka Modric a apprécié cette proposition et l’aurait acceptée, selon le quotidien espagnol. En quête de plus de reconnaissance de la part son club, le Croate aurait vu son désir être comblé. Il disposait jusque-là d’un salaire nettement inférieur à ceux de Gareth Bale (11M€), Sergio Ramos (11M€), Toni Kroos (8,5M€) et Karim Benzema (8,5M€). Profitant de la vente de Cristiano Ronaldo, le Real Madrid a décidé de passer à la caisse pour conserver son maître à jouer. Ce dernier a d’ailleurs déjà annoncé la nouvelle à ses proches, toujours selon AS. Une excellente nouvelle pour les Merengues qui voient un des dossiers chauds de l’été se refermer sans incidence.