« Aujourd’hui, c’est un nouveau départ. Ronaldo a acquis, à titre personnel, 51% des actions du Real Valladolid. Ronaldo est une idole qui séduit et transmet son envie. L’arrivée de Ronaldo remet le Real Valladolid sur la carte et permettra au club de franchir un cap qualitativement. Je lui souhaite la bienvenue chez lui. » Carlos Suarez vient de lancer il y a quelques minutes une nouvelle ère pour le Real Valladolid, promu en Liga cette saison. Le président a passé la main à une légende du football, un certain Ronaldo.

C’était dans l’air depuis plusieurs semaines, c’est désormais officiel. La presse locale, le Diario de Valladolid notamment, évoque un investissement de près de 30 M€ pour le Ballon d’Or France Football 1997 et 2002, via sa société Tara Sports 2018 SL, créée en mai 2018. Aux côtés de Carlos Suarez, donc - qui restera président poursuivant son mandat initié il y a 17 ans - et du maire de la ville Oscar Puente, la star brésilienne, qui sera le président du Conseil d’Administration, a évoqué, depuis l’hôtel de ville, les grandes lignes de son projet pour sa nouvelle écurie. Avec, évidemment, une ambition non dissimulée.

Un nouveau challenge pour R9

« Je suis passé par plusieurs étapes dans le monde du football pour me préparer. Le football est une véritable passion. Nous avons les meilleurs membres pour remplir nos objectifs. Des objectifs qui n’en resteront pas là, parce que nous voulons aller jusqu’où notre envie nous le permettra. Cette nouvelle gestion est définie en quatre mots : compétitivité, transparence, révolution et social. Nous compterons sur notre ami Carlos Suarez et l’ensemble d’employés des derniers temps. Nous voulons mettre sur pied la meilleure équipe possible pour être compétitifs et informer clairement de notre manière de gérer », a-t-il lancé avant de poursuivre.

« Il y aura un contenu social clair dans toutes les actions que nous entreprendrons. Comptez sur nous pour que le Real Valladolid consolide sa place en Liga et continue à construire de nouveaux défis. Si nous sommes tous unis, il sera très difficile de nous battre. Je veux que nous soyons tous partie prenante de ce club et j’invite le public à participer et à croire en nos projets. Donnez-nous des idées, des avis, des espoirs et critiquez-nous. Je veux que vous soyez le présent et l’avenir du Real Valladolid », a-t-il lâché dans son premier discours de patron donc.

Le début d’une nouvelle aventure pour un R9, qui a déjà connu plusieurs vies dans son après-carrière. Après avoir créé une société de représentation d’athlètes et d’artistes et avoir été consultant TV pour O Globo notamment, il avait acheté 20% des parts des Fort Lauderdale Strikers, club de NASL. Deux ans plus tard, il revenait ses actions et décidait d’investir dans l’esport, en acquérant 50% des action du club brésilien CNB. Avec une fortune personnelle estimée à 250 M€, Ronaldo se lance donc un nouveau défi.