Après 11 journées, le Stade Malherbe de Caen plane sur le groupe A du championnat de France des moins de 19 ans. Les Normands, 10 victoires et 1 défaite au compteur, se sont rapidement installés en tête de la poule, devant le Paris SG de Thiago Motta et le LOSC. Au sein de l’écurie caennaise, Andy Pembele crève l’écran. Âgé de 18 ans, l’attaquant (1m80, 70 kg), arrivé il y a trois ans, réalise un début de saison tonitruant.

Une progression linéaire pour celui qui a débuté à Saint-Brice avant d’intégrer l’US Sarcelles puis l’INF Clairefontaine. Selon nos informations, quelques écuries de Serie A se sont récemment renseignées à son sujet, tout comme certains clubs de Ligue 1. Des scouts anglais sont même régulièrement sur le bord des pelouses où il évolue. Ses statistiques impressionnent, tout comme ses accélérations sur le côté droit.

Objectifs sportifs et scolaires élevés

Il n’est donc pas étonnant de le voir souvent sollicité par la réserve professionnelle, qui évolue en National 3. « L’objectif est clair pour Andy : taper dans l’oeil de l’équipe première en 2019 et accrocher son premier contrat professionnel avec Caen », nous a-t-on expliqué dans l’entourage du jeune homme. Mais il n’y a pas que sur les terrains que ce droitier né à Gonesse, à l’aise dans tous les compartiments du jeu, a des objectifs précis.

Après un baccalauréat S obtenu avec mention, il s’est lancé dans un BTS en communication, avec l’objectif d’intégrer un Master II en journalisme, et prépare également le TOEIC (examen d’anglais). « L’école a toujours été une priorité, Andy a des emplois du temps aménagés pour suivre à la fois cours et entraînements. Tout se passe bien », nous confie un de ses proches. La tête bien pleine, Andy Pembele n’a sans doute pas fini de faire parler de lui !