Dans le cadre de la 22ème journée, le FC Nantes accueillait l’AS Saint-Etienne à la Beaujoire. Un match qui se déroulait dans un contexte particulier avec les multiples hommages rendus à Emiliano Sala l’ancien attaquant nantais. Les Canaris souhaitaient ardemment l’emporter pour honorer la mémoire de leur ancien partenaire. Pour y parvenir, Vahid Halilhodzic alignait un 4-3-3 et titularisait Girotto en charnière centrale. Côté stéphanois, Jean-Louis Gasset optait pour un 3-4-3 avec le trio Diony, Hamouma, Khazri en pointe. Dans une ambiance particulière, Saint-Etienne se procurait la première opportunité du match. Sur un corner direct, Khazri obligeait Dupé à s’employer (7e).

A la neuvième minute, le match s’interrompait pour rendre un ultime hommage à Emiliano Sala. Les Canaris rentraient peu à peu dans le match. Sur un long ballon mal renvoyé par la défense stéphanoise, Fabio voyait sa frappe contrée revenir sur Waris. L’attaquant ghanéen à l’entrée de la surface tentait sa chance mais le cadre se dérobait (20e). Six minutes plus tard, Traoré sur la gauche distillait un excellent centre pour Coulibaly dont la tête passait juste à côté. Juste avant la pause, l’arbitre monsieur Schneider expulsait Fabio et M’Vila suite à une altercation entre les deux hommes (45+3).

Majeed Waris remet Nantes sur les bons rails

Dès la reprise, le FC Nantes manquait l’ouverture du score. Sur une belle ouverture en profondeur de Traoré, Coulibaly se présentait seul devant Ruffier mais perdait son duel avec le portier stéphanois (47e). Les joueurs de Vahid Halilhodzic prenaient le jeu à leur compte. Sur un corner frappé par Boschilia, Diego Carlos voyait sa tête détournée en corner par Ruffier (51e). Sept minutes plus tard, l’AS Saint-Etienne ouvrait le score. Rémy Cabella combinait avec Khazri et se présentait seul devant Dupé. Le milieu stéphanois d’une louche lobait le portier nantais, Traoré en voulant sauver la situation, remettait le ballon sur Cabella qui le poussait dans le but vide (0-1, 58e). Les Verts manquaient d’asséner le coup de grâce quelques minutes plus tard. Sur un corner mal renvoyé par la défense nantaise, Monnet-Paquet décochait une superbe volée qui s’écrasait sur la transversale de Dupé (66e).

Les Canaris ne rendaient pas les armes et finissaient par égaliser. Lancé sur la gauche par Boschilia, Coulibaly débordait et centrait pour Waris qui seul aux six mètres poussait le cuir au fond des filets (1-1, 71e). Galvanisés par leur égalisation, les hommes de Vahid Halilhodzic frôlaient la correctionnelle sept minutes plus tard. Suite à un cafouillage, le ballon revenait dans la surface sur Monnet-Paquet qui butait sur Dupé (78e). Dans les ultimes secondes, Wahbi Khazri sur la droite centrait pour Nordin qui provoquait un ultime frisson dans les travées de la Beaujoire (90+2). Avec ce résultat nul, le FC Nantes occupait la quatorzième place et l’ASSE restait quatrième à trois points de Lyon.

Retrouvez le film du match sur notre live commenté.