Il n’est resté qu’une saison au Stade Rennais. Relancé en Bretagne après un an sans jouer au Paris Saint-Germain, Hatem Ben Arfa (32 ans) avait choisi de claquer la porte des Rouge et Noir l’été dernier pour relever un challenge plus ambitieux. Parti libre, le Français maintenait le suspens sur sa future destination. Au final, on a longtemps attendu, mais rien n’est venu. Pourtant, les courtisans ne manquaient pas : la Sampdoria, Séville ou encore le Betis.

Récemment, le président du Havre, Vincent Volpe, avait lui aussi ouvert la porte à l’ancien Rennais. Mais rien. Toujours sans club, HBA présente pourtant l’avantage de ne pas avoir à attendre le prochain mercato hivernal pour trouver preneur. Le natif de Clamart parviendra-t-il à résoudre sa situation ? Il se pourrait qu’un homme vienne lui tendre la main : le président de l’OGC Nice, Jean-Pierre Rivère. Revenu au Gym dans le cadre du rachat du club par INEOS, le dirigeant niçois a fait savoir qu’il ne dirait pas non à un possible retour de Ben Arfa à l’Allianz Riviera.

« Si je ne serais pas contre ? Oui, mais ce n’est pas moi qui décide là-dessus. Quand on fait le choix d’un joueur, il faut qu’il soit collectif. Si quelqu’un a envie de quelqu’un et que ce n’est pas partagé, ce n’est pas la peine », a-t-il déclaré au micro de RMC Sport, avant de poursuivre. « C’est un garçon qui a encore du talent. Ce qui est sûr, c’est que ce profil peut nous intéresser. (...) Je ne sais pas si on fera quelque chose cet hiver, mais c’est vrai qu’on regarde un ou deux postes ». HBA répondra-t-il à l’appel du pied ? Pour rappel, il avait inscrit 17 buts en 34 matches de L1 avec les Aiglons lors de la saison 2015/2016.