Le 1er juillet 2016, l’Olympique de Marseille cédait Steve Mandanda à Crystal Palace. Ensuite, la carrière de l’international français, numéro deux en équipe de France, sacrée championne du Monde en 2018, est devenue un peu compliquée. Son nouveau club, les Eagles, changeait d’entraîneur. Ainsi, il passait numéro deux derrière Wayne Hennessey, voire numéro trois par la suite, bouchant donc ses optiques d’être titulaire en Premier League pour sa première saison.

Mais cela ne s’est pas arrêté là. Le 17 novembre, Steve Mandanda se blessait gravement, une rupture des ligaments croisés, le tenant éloigné des terrains jusqu’au mois d’avril. Il n’en fallait pas tant donc, pour que les rumeurs d’un retour à l’Olympique de Marseille fleurissent. Ainsi, au cours du mois de janvier de l’année qui suit, en 2017 donc, les nouveaux dirigeants de l’OM, Jacques-Henri Eyraud en tête, ont tenté jusqu’aux ultimes heures du mercato de le faire revenir, sans succès.

Qui prendra la relève ?

Mais ce n’était que partie remise puisque l’international français signait un pré-contrat en mars lui assurant ainsi une place dans la formation dirigée par Rudi Garcia la saison qui suivait. Mais ce fut une nouvelle fois compliqué. Bien qu’il ait retrouvé une place de numéro un dans un club où il a passé neuf ans, son état physique a été loin d’être optimal. La saison passée, il s’est blessé à deux reprises à la cuisse, étant éloigné des terrains plus d’un mois et demi en tout, ratant quelques matches importants de Ligue Europa.

On l’attendait à nouveau cette année et, finalement, on ne le verra que trop peu. Lors de la première journée, c’est Yohann Pelé qui a officié dans les buts contre Toulouse (4-0). Mandanda retrouvait sa place dimanche dans le onze de départ de Rudi Garcia lors de la défaite de l’OM contre Nîmes (1-3). Il a encaissé deux buts avant de sortir sur blessure, probablement à la cuisse comme l’a avancé le coach olympien, à la 65e minute. Forcément, la question va commencer à se poser. Cet été, Yohann Pelé a failli quitter le club et on ne sait pas encore qui fera partie de la relève. Mais la situation physique de Mandanda, à 33 ans, commence à poser problème.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10