À 36 ans, Sylvain Wiltord n’en a pas tout à fait terminé avec le football de haut niveau. Enfin, c’est tout du moins ce qu’il espère. Sans club depuis la fin de sa courte aventure avec le FC Metz en Ligue 2 (13 matches – 3 buts), l’ancienne star de l’équipe de France (92 sélections – 26 buts) attend toujours patiemment qu’un club ambitieux vienne le sortir de sa pré-retraite. Entre temps, l’ancien Rennais n’a pas le temps de s’ennuyer.

Après avoir épousé brièvement une carrière de consultant sur Canal + lors du Mondial 2010, Wiltord continue à s’entretenir physiquement. Annoncé en National cet été du côté du Paris FC et de Strasbourg, ce dernier a préféré refuser les offres. Aperçu à Rennes samedi pour la rencontre Rennes – Lyon et le lendemain au Parc des Princes pour le clasico PSG-OM, le champion d’Europe 2000 baigne toujours dans le foot.

Récemment, il vient de refuser deux propositions émanant d’Angleterre. Selon Le Mensuel de Rennes, il n’a pas donné suite aux approches de Crystal Palace (actuel dernier de Championship, soit l’équivalent de la L2, et qui vient de se séparer d’Edgar Davids) et de Brighton (leader de League one, soit la troisième division). Comme Pires, Wiltord n’a pas su convaincre les clubs français et européens de l’intérêt de recruter des éléments d’expérience qui peuvent tant apporter à un vestiaire. Si l’envie est toujours présente, certains doutent de leur physique. Faute de proposition cet hiver, l’homme aux 95 buts en Ligue 1 pourrait raccrocher les crampons dans un certain anonymat. Quel dommage à la vue de son immense carrière.