C’est la crise à Toulouse. Malgré l’arrivée d’Antoine Kombouaré, les Sudistes sont en grande difficulté. Le TFC est, au terme de la dernière journée de la phase aller, bon dernier de Ligue 1. Ce samedi encore, les pensionnaires du Stadium ont déçu, rapidement débordés sur la pelouse de l’OGC Nice (3-0, 19e journée de L1). Le club de la Ville rose ne semble pas trouver la solution pour se remettre sur les bons rails. Seule satisfaction de ces dernières semaines, la montée en puissance de Kouadio Manu Koné (18 ans).

Apparu pour la première fois en L1 lors de la 38e et dernière journée du dernier exercice à Dijon (2-1), le jeune milieu de terrain commence à faire son trou en équipe première après une préparation tronquée par l’Euro U19 et un pépin physique. Depuis le 30 octobre, il a enchaîné 8 apparitions toutes compétitions confondues, se rendant pratiquement indispensable dans un groupe à la dérive. « Parfois, je suis obligé d’intégrer des joueurs, car ils sont trop bons. En ce moment, Manu Koné est bon. Il gagne sa place. Ne vous inquiétez pas, s’il n’était pas bon, je ne le ferais pas jouer… », a récemment concédé son coach, visiblement conquis, en conférence de presse.

Objectif maintien

L’international U19 tricolore (8 capes) a même trouvé le moyen de montrer ses talents de buteur, sur la pelouse de l’Olympique Lyonnais (4-1, 8e de finale de Coupe de la Ligue). Surveillé à chacune de ses prestations avec les jeunes Bleus, le jeune Pitchoune, également passé par le Paris FC et l’AC Boulogne-Billancourt, a vu de nombreux clubs venir aux renseignements ces dernières semaines. Selon nos informations, le Séville FC, le Valence FC, la Juventus et le Celtic Glasgow sont ainsi entre autres venus aux nouvelles. Contacté par nos soins, son représentant Johan Chrétien confirme.

« Manu fait partie du top 5 français 2001, et numéro 1 à son poste. Comme tous les talents de sa génération, il est naturel que Manu soit suivi par les meilleurs clubs européens. Manu est programmé pour jouer dans les meilleurs championnats européens », a-t-il expliqué avant de poursuivre. « Aujourd’hui, il est dans son club formateur et donne tout pour progresser, enchaîner les matchs en Ligue 1 et réaliser de bonnes performances. Son club compte sur lui pour accrocher le maintien ». Sous contrat jusqu’en juin 2021, Kouadio Manu Koné ne pense qu’à une seule chose, sauver le TFC. « C’est pour le moment son unique préoccupation », a ajouté son agent.