Au terme d’un long imbroglio, la Commission du Statut du Joueur de la FIFA, réunie le 25 septembre dernier, avait ordonné à Cardiff City de payer 6 M€ au FC Nantes, somme correspondant au premier versement de l’accord pour le transfert du regretté Emiliano Sala, disparu le 21 janvier (le montant du transfert s’élevait à l’origine à 17 M€).

Une décision que l’écurie galloise, actuelle dixième du classement de Championship, n’avait pas franchement accueillie avec enthousiasme. Les Bluebirds du président Mehmet Dalman ont donc choisi de la remettre en cause en faisant appel auprès du Tribunal Arbitral du Sport de Lausanne. L’instance internationale vient de l’annoncer via un communiqué officiel.

Décision finale l’été prochain

« Une procédure d’arbitrage d’appel a été ouverte. Les conseils de Cardiff City FC et du FC Nantes se sont entendus pour déterminer un calendrier de procédure ad hoc. Une audience sera vraisemblablement fixée au printemps 2020. Il est peu probable qu’une sentence finale ne soit rendue avant juin 2020 », explique le TAS, qui se refuse à d’« autres commentaires sur la procédure en cours ».

Un an jour pour jour après le dernier but inscrit en Ligue 1 par le défunt buteur argentin, le 5 décembre 2018, contre l’Olympique de Marseille, pour une victoire des Canaris 3-2, à La Beaujoire, le triste feuilleton juridique autour de son transfert n’est donc malheureusement toujours pas terminé.

Le communiqué officiel :

« Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a enregistré l’appel interjeté par Cardiff City Football Club contre le Football Club de Nantes concernant la décision rendue par le Bureau de la Commission du Statut du Joueur de la FIFA le 30 octobre 2019 (la décision attaquée).

Par cette décision, Cardiff City FC a été condamné à payer 6 millions d’euros au FC Nantes pour le transfert entre les deux clubs du joueur Emiliano Sala. Cardiff City FC conclut à l’annulation de la décision attaquée et demande au TAS de déclarer que Cardiff City FC ne doit aucune somme d’argent au FC Nantes. Conformément au Code de l’arbitrage en matière de sport, le règlement régissant les procédures du TAS, une procédure d’arbitrage d’appel a été ouverte. Les conseils de Cardiff City FC et du FC Nantes se sont entendus pour déterminer un calendrier de procédure ad hoc.

Une audience sera vraisemblablement fixée au printemps 2020. Il est peu probable qu’une sentence finale ne soit rendue avant juin 2020.

Le TAS ne fera pas d’autres commentaires sur la procédure en cours. »