Tout le monde aime Pelé. On ne parle pas ici de la légende brésilienne, mais bien du gardien manceau. En effet, en fin de contrat en juin prochain, Yohann Pelé attire un nombre incroyable de clubs désireux de s’octroyer un portier de qualité sans payer le moindre centime. De la Premier League à la Serie A en passant par la Ligue 1, ils sont nombreux à lui courir après.

« Tout le monde se renseigne. Il y en a qui le veulent absolument. Bordeaux montre un intérêt comme d’autres. Bordeaux est un grand club français avec un entraîneur charismatique. Yohann réfléchira quand la prise de position sera un peu plus officielle. À ce jour, il n’y a pas eu de contact avec Laurent Blanc, juste avec son adjoint », nous a confié son conseiller, qui nous avait il y a quelques mois parlé de l’approche de l’AS Rome (en savoir plus). Une piste toujours valide ? « Cela reste d’actualité. Le choix de Yohann a été clairement défini, sa préférence va à l’Angleterre, même si cela n’est pas fermé ».

La priorité reste de s’intégrer dans un projet sportif cohérent. Quitte à rejoindre un club un peu moins huppé. « Aujourd’hui Portsmouth est dans une situation compliquée, au même titre que Newcastle (deux des clubs intéressés par Pelé). Mais si l’année prochaine, ils se maintiennent... D’une saison à une autre, cela peut changer. Ce n’est pas ce que l’on va voir. On veut voir le challenge sportif, ce qu’il y a à construire sur le long terme. Aujourd’hui, on ne ferme pas la porte. Cela fait partie des discussions que l’on a », poursuit le conseiller du portier du MUC72. Tout est donc entre les mains du joueur, qui a tout intérêt à bien choisir ce qui sera seulement le 2e club de sa carrière.