À Monaco, la direction asémiste ne regrette absolument pas d’avoir payé les 40 M€ de la clause libératoire de Wissam Ben Yedder au FC Séville. Avec 14 buts inscrits en 18 matches de Ligue 1, l’international tricolore fait le bonheur des Monégasques. Cependant, une question se pose : qui évoluera à ses côtés à moyen terme ? Au départ, l’option Islam Slimani semblait parfaitement correspondre. L’Algérien est rapidement devenu le fournisseur officiel de munitions de WBY et son entente avec l’ex-Sévillan tournait à plein régime.

De quoi largement imaginer Monaco solliciter Leicester pour recruter définitivement le Fennec. Mais ça, c’était avant que Slimani ne disparaisse des écrans radars. Devenu remplaçant, à la surprise générale, le numéro 20 de l’ASM est aujourd’hui bien parti pour faire ses bagages en fin de saison, voire avant si les Foxes et Monaco y trouvent leur compte. Un gâchis au vu des premiers mois convaincants du joueur. De son côté, l’ASM prépare déjà en tout cas la saison à venir si l’on en croit le Corriere dello Sport.

Monaco offre un meilleur salaire que le Napoli

Le quotidien italien affirme en effet que le club de la Principauté est passé à l’action pour chiper Dries Mertens (32 ans) au Napoli. Pour rappel, l’attaquant belge est lié aux Partenopei jusqu’en juin 2020. Et ces derniers mois, son départ ne faisait presque plus de doutes, notamment depuis l’affaire des mutins qui a secoué le Napoli et provoqué entre autres le départ de Carlo Ancelotti. Un avenir du côté de l’Inter Milan était même évoqué pour Mertens.

Mais depuis, de l’eau a coulé sous les ponts et le Belge ne devrait finalement pas quitter son club en cours de saison. En revanche, une bataille s’annonce donc pour l’été prochain. L’ASM a ainsi offert au joueur un contrat jusqu’en 2022 assorti d’un salaire annuel de 5 M€ + des bonus dont une prime à la signature tournant autour de 5 M€ d’après le média transalpin. Soit un salaire annuel supérieur de 1 M€ à l’offre de prolongation faite par les napolitains (jusqu’en 2022 aussi). Également courtisé par le Borussia Dortmund, West Ham et l’AC Milan, Mertens a l’embarras du choix.