Radamel Falcao absent, Stevan Jovetic et Pietro Pellegri blessés, l’AS Monaco a démarré sa saison 2019/2020 avec une attaque en berne. Obligé de miser sur le jeune Sud-Africain Lyle Foster pour le choc face à l’Olympique Lyonnais, Leonardo Jardim a très rapidement eu la confirmation que son ASM n’allait pas peser bien lourd cette année si elle n’engageait pas de renforts notables devant.

Remplacé à la mi-temps du premier fiasco de la saison à domicile (défaite 0-3), le pauvre Foster est bien évidemment encore trop tendre. Mais que les supporters asémistes se rassurent, leur club fétiche a très vite réagi. Depuis plusieurs jours, un intérêt monégasque pour Wissam Ben Yedder était évoqué aussi bien en France qu’en Andalousie. Aujourd’hui, L’Equipe nous apprend que l’international tricolore (4 sélections, 1 but) serait bien en route pour la Principauté.

Ben Yedder a obtenu des garanties

Un accord portant sur un contrat de cinq ans aurait été trouvé et une visite médicale serait programmée sous 48 heures. Dans l’affaire, le champion de France 2017 paierait les 40 M€ correspondant au montant de la clause libératoire du joueur, et ce n’est pas tout. Le quotidien affirme que le milieu offensif portugais Rony Lopes devrait bien faire partie du deal lui aussi. Il débarquerait donc à Séville en plus des 40 M€ versés au club de Nervion.

Une transaction qui semble satisfaire tout le monde, même si WBY a tout de même pris le soin d’obtenir quelques garanties. Aux dirigeants monégasques, le Français s’est assuré qu’il y aurait du renfort significatif d’ici le 2 septembre prochain. Enfin, Ben Yedder a également pris son téléphone pour contacter le sélectionneur national. Le but était simple : demander conseil à Didier Deschamps et obtenir la garantie qu’une arrivée au sein d’une équipe privée de Coupe d’Europe cette année n’allait pas griller ses chances en vue de l’Euro 2020.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10