Le Paris Saint-Germain s’active sur tous les fronts. Le dossier Neymar est en train d’être géré, semble-t-il, avec calme tandis que Gianluigi Buffon et Dani Alves ont été priés de quitter le navire. Du côté des arrivées, pour le moment, absolument rien ne se passe. Pourtant, on sait à peu près ce que le club de la capitale cherche pour se renforcer la saison prochaine et offrir à Thomas Tuchel un effectif capable de passer à nouveau les huitièmes de finale de la Ligue des Champions.

Ainsi, Leonardo, revenu au poste de directeur sportif des champions de France 2019, veut ajouter un milieu de terrain. Sauf qu’on ne comprend pas vraiment quel profil il recherche. Depuis de longs mois, on évoque une volonté de recruter une sentinelle, un pur numéro six, ce qui pourrait être le profil d’Allan, le milieu de terrain du Napoli. Mais si on en croit le club napolitain, pour le moment, aucune offre sérieuse n’est arrivée sur leur bureau.

Leonardo compte sur Kezman

Pis encore, si on lit les médias italiens ce lundi matin, on apprend surtout que le club hexagonal compte bien accélérer sur la piste menant à Sergej Milinković-Savić. Sauf que l’international serbe jouerait un brin plus haut sur le terrain voire même en position de meneur de jeu, parfois à la Lazio Rome. L’année passée, Leonardo le voulait déjà, mais le président Lotito avait refusé une offre de 120 millions d’euros en provenance de Lombardie.

Selon les informations du Corriere dello Sport, le PSG est en passe de vraiment enclencher la seconde vitesse dans ce dossier puisqu’une offre de 75 millions d’euros devrait arriver dans la semaine du côté de la capitale italienne. Réputé dur en affaires, le président Lotito ne devrait pas le laisser partir pour cette somme. Toujours selon le CdS, Leonardo compte s’appuyer sur ses bonnes relations avec l’agent du joueur, Mateja Kezman, qui a lui-même joué au Paris SG...

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10