« Depuis tout petit, il était là-bas pour jouer. Il a toujours eu ce talent naturel exceptionnel à son âge et pour son gabarit. Il a un volume de jeu incroyable et ce qu’il est en train de faire ne me surprend pas. C’est vraiment époustouflant ce qu’il fait, pas simplement à son âge, parce que l’âge aujourd’hui ne veut plus rien dire, mais c’est surtout la personnalité qu’il a dans son jeu. C’est-à-dire que c’est quelqu’un qui court beaucoup, mais c’est quelqu’un qui joue beaucoup et qui fait jouer les autres aussi. Donc ça ne me surprend pas, c’est bien ». Il y a quelques jours, en conférence de presse, le coach du Real Madrid Zinedine Zidane déclarait sa flamme à Maxime Lopez (19 ans).

Il faut dire que le milieu de terrain formé à l’Olympique de Marseille réalise une première saison professionnelle pleine avec son club de cœur (21 apparitions en Ligue 1, 1 but et 4 passes décisives au compteur). Ses qualités de passes, son volume de jeu et sa fougue ont rapidement fait de lui l’un des chouchous de l’Orange Vélodrome. Un exercice convaincant qui a également poussé le FC Barcelone à le superviser à plusieurs reprises. Dans les colonnes de La Provence, le jeune talent, que l’OM tente de protéger depuis le début de la saison, a répondu à la tirade de ZZ.

Lopez flatté par ZZ

« C’est très flatteur, c’est une icône qui dit ça, pour moi, c’est l’un des meilleurs joueurs de l’histoire du football. En plus, aujourd’hui ce qu’il fait en tant qu’entraîneur, c’est assez fort. Gagner la Ligue des Champions, pour ses débuts, c’est quand même assez fort, quelque chose d’exceptionnel. Il faut garder la tête sur les épaules et continuer à travailler », a confié l’Olympien, par ailleurs très proche de la famille Zidane. « Je suis très proche de la famille, de ses fils, et surtout de son neveu, Driss, qui est un de mes meilleurs amis. Donc je connais bien la famille », a-t-il expliqué.

Pour autant, s’il est évidemment flatté par les propos du Ballon d’Or France Football 1998, le n° 27 phocéen, qui a récemment prolongé son bail jusqu’en juin 2021, refuse de tirer des plans sur la comète. « C’est une fierté pour moi de continuer l’aventure à Marseille et de faire partie de ce projet exceptionnel. En tant que marseillais, c’était un rêve de gosse de jouer avec l’équipe première à l’Olympique de Marseille. J’ai travaillé dur pour. Je suis très heureux et, oui, je vis un rêve éveillé », a-t-il indiqué. Malgré l’agitation dans les médias et sur le mercato, Maxime Lopez préfère prendre son temps.