À 28 ans, Eden Hazard a réalisé l’été dernier l’un de ses rêves de gosse : signer au Real Madrid. Souvent encensé par Zinedine Zidane et régulièrement pisté par la Casa Blanca, le Diable Rouge a dû attendre d’être à un an de la fin de son contrat avec Chelsea pour obtenir son transfert à Madrid en échange d’un chèque de 100 M€. De quoi couronner une carrière rondement menée et débutée au LOSC. Pourtant, le Paris Saint-Germain a longtemps espéré lui faire changer de trajectoire.

En 2012 déjà. Fraîchement racheté par les Qataris de QSI, le club de la capitale voulait enrôler celui qui était à l’époque considéré comme le meilleur joueur de la Ligue 1. Mais les pétrodollars n’avaient pas été suffisants face à l’approche de Chelsea qui avait conclu l’affaire pour 40 M€. Cela n’avait pas empêché pour autant les Parisiens de retenter leur chance quelques années plus tard. Toujours sans succès. Un refus d’aller au PSG sur lequel Hazard était revenu il y a près d’un an, expliquant que seul un retour au LOSC était envisageable s’il devait revenir en L1.

Un discours que le néo Merengue a répété dans un entretien à paraître demain dans les colonnes de L’Equipe. « Ils ont souvent voulu me recruter. Je n’avais pas envie de revenir en L1, et dans un autre club que Lille. Je leur ai toujours dit non. Dans ma tête, c’était clair. C’est un club qui peut te permettre de gagner la C1 (la Ligue des Champions). Mais ce n’était pas dans mes projets. Si je reviens en L1, ce sera à Lille ». Lié au Real Madrid jusqu’en 2024, Hazard n’a donc toujours pas changé d’avis.