« On veut être ambitieux et plein d’humilité », a lâché Olivier Létang ce lundi en conférence de presse au moment de parler des objectifs du Stade Rennais cette saison. Un discours qu’il aurait aussi pu tenir pour parler du mercato. Un mercato qui avance bien côté breton avec notamment les arrivées de Flavien Tait, Romain Salin ou encore Jérémy Morel. Des renforts qui ravissent Julien Stéphan. L’entraîneur des Rennais a des idées bien précises pour ce mercato. « On ne peut pas donner un chiffre (concernant le nombre de recrues). On réfléchit en terme de qualité à la possibilité d’améliorer notre effectif. Cela ne m’intéresse pas d’avoir huit recrues, si ça n’apporte pas de plus-value. Je préfère en avoir moins mais avec de la qualité. Le marché est encore ouvert, il se passera encore un certain nombre de choses. Il faut être patients ». De la patience, c’est ce qu’il faudrait aux Bretons pour boucler le dossier Laurent Koscielny, qui aurait trouvé un accord avec eux d’après RMC. Mais cela n’est pas le cas comme a tenu à le préciser le président Létang ce lundi.

« Nous l’avons découvert comme vous finalement. Même mon fils m’a dit, il paraît que Laurent Koscielny arrive. Je lui ai dit que c’était faux. C’est un bon joueur qui a une grande expérience au niveau international. On l’a rencontré deux fois l’an dernier. Quand on a entendu la possibilité d’un départ au début du mois de juin, on a appelé les dirigeants d’Arsenal afin de savoir si c’était vrai car on pourrait être intéressé. A la mi-juin, on a eu un retour d’Arsenal qui nous a dit on veut le prolonger, il est intransférable. On n’a plus eu aucun échange avec le joueur. On a un grand respect pour les autres clubs. On ne peut pas échanger avec un joueur si le club ne veut pas le laisser partir. Donc je peux dire que ce qui est sorti ce week-end est faux et n’est pas d’actualité (...) Non, nous n’avons pas eu d’échange avec Arsenal depuis la mi-juin. On lit beaucoup de choses comme vous. Le club nous a dit il est sous contrat et on souhaite le prolonger. Pour moi, ça ne sert à rien de discuter avec le joueur comme la porte n’est pas ouverte. Il ne peut pas y avoir discussion, ni accord comme j’ai pu le lire. »

Encore du mouvement à Rennes ?

Si le dossier Koscielny semble donc clôt, les pensionnaires du Roazhon Park n’excluent pas de se renforcer dans ce secteur. « Nous avons quatre défenseurs centraux. On est toujours en éveil pour voir comment on peut améliorer l’équipe en tenant compte des joueurs que nous avons sous contrat ». Puis, le président a été interrogé sur l’arrivée d’un éventuel renfort dans l’entrejeu. « Benjamin André est parti (au LOSC). On a Camavinga. On a beaucoup de monde au milieu. Si on a des opportunités, il faut vraiment que cela nous apporte une valeur ajoutée. On veut de la qualité ». Au niveau des départs, le club breton pourrait encore perdre quelques éléments d’ici la fermeture du marché des transferts estival. Un joueur comme le polyvalent Ramy Bensebaini arrivera à un tournant. Lui, est encore sous contrat jusqu’en juin 2020. Et rien n’est encore acté le concernant comme l’a rappelé Olivier Létang.

« Ramy a fait une belle Coupe d’Afrique des Nations tout comme Mehdi Zeffane. Il fait partie des garçons qu’on souhaite conserver. On discute avec son agent pour le prolonger.Il y a deux possibilités, soit il y a une prolongation, soit il y a un départ à un an de la fin de son contrat (...) On n’a pas d’offre concrète pour le moment ». Même son de cloche concernant Ismaïla Sarr. « On n’a pas eu de nouvelle offre depuis la dernière fois. Le club anglais n’est pas revenu vers nous. Je ne vous donnerai pas de chiffre. Aujourd’hui, on est contents s’il reste une année de plus. Le marché anglais ferme dans dix-sept jours. La possibilité qu’il reste avec nous est très forte (...) Oui , c’est Watford (qui avait fait une offre). D’autres clubs se sont renseignés, mais sans faire d’offre ferme. Aujourd’hui, on est dans la préservation des intérêts du club. On en a reparlé avec Julien (Stéphan). Si Ismaïla reste une année de plus avec nous, on serait content. Si un club arrive et soumet une offre, on en discutera ». Le mercato est loin d’être terminé à Rennes !

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10