Des matches comme ceux-là, Memphis Depay (25 ans) aspire à en jouer régulièrement. Il ne s’en cache d’ailleurs pas pour le dire à qui veut l’entendre, quitte à paraître prétentieux et s’attirer les critiques des supporters de l’Olympique Lyonnais. Mercredi soir, au Camp Nou, l’attaquant avait l’occasion de joindre les actes à la parole. Il n’en a pas été ainsi. Crédité d’un 2/10 par la Rédaction FM, l’international oranje n’a pas non plus été épargné par L’Équipe.

Le quotidien sportif parle d’une prestation « tantôt faible, tantôt très moyenne », « tant dans l’investissement que dans la pertinence de ses choix ». Aux Pays-Bas, aussi, l’ancien du PSV Eindhoven en prend pour son grade. « Memphis a vécu une mauvaise soirée », « il n’a pas réussi à se démarquer sur la pelouse du Camp Nou », juge Voetbal International.

« Inoffensif »

Le correspondant du magazine y va même de ce commentaire peu glorieux : « Memphis a été l’une des plus grandes frustrations d’un Lyon décevant ». Le quotidien local De Telegraaf est lui aussi très sévère : « on l’a très rarement vu dans le jeu ». Algemeen Dagblad préfère souligner « son implication » sur le but de Lucas Tousart. « Une menace bien moindre que prévu », résume de son côté Mundo Deportivo, avec ce qualificatif plutôt lourd de sens : « inoffensif ».

Pour ne rien arranger, le natif de Moordrecht s’est laissé aller à un mouvement d’humeur lors de sa sortie du terrain. Un geste à ajouter à la collection de l’ancien flop de Manchester United. Pas sûr que cela soit la meilleure des publicités pour obtenir le transfert vers un cador européen qu’il réclame de ses vœux assez régulièrement depuis quelques mois maintenant. Memphis Depay a laissé passer une nouvelle occasion. Une de plus.