Ils ne s’en cachent plus. Emmenés par le président de la Juventus Andrea Agnelli, les principaux clubs européens membres de l’ECA (également présidée par l’Italien) veulent manger une part de gâteau bien plus importante en Ligue des Champions. Et pour ce faire, plusieurs requêtes sont faites en ce sens pour changer radicalement le visage de la Ligue des Champions du futur. Et s’ils doivent composer avec la réticence de l’UEFA concernant la création d’une super ligue européenne, les ténors du Vieux continent comptent s’en rapprocher avec la série de mesures évoquées.

En effet, une réunion s’est produite avant-hier entre l’UEFA et l’ECA dans le but de discuter des projets à venir. Sans surprise, la Ligue des Champions a été l’un des principaux débats. Comme l’a révélé récemment le Wall Street Journal, de gros changements sont à redouter par les passionnés de la coupe aux grandes oreilles. Et aujourd’hui, la radio espagnole Cadena COPE a livré quelques informations supplémentaires qui ne devraient pas plaire, même si tout cela reste au conditionnel bien entendu.

Un calendrier inversé, des droits TV en forte hausse

Au niveau du format, le futur tournoi pourrait se composer ainsi : 32 équipes réparties en quatre groupes de huit (au lieu de huit groupes dans la Ligue des Champions actuelle). Ensuite, comme cela a été évoqué par le Wall Street Journal, cette nouvelle Ligue des Champions pourrait se jouer les samedis et les dimanches. Dans le but de bénéficier d’une exposition médiatique très importante, les rencontres se joueraient en prime time à 21h. Des matches pourraient également être programmés à 15h pour le marché asiatique. Et les championnats alors ? Eh bien, on inverserait les calendriers habituels et les journées de championnat pourraient donc être reprogrammées en milieu de semaine. Ce qui serait un véritable coup dur pour les Ligues nationales.

Un constat simple à réaliser puisque cette coupe aux grandes oreilles new look chamboulerait les enjeux financiers des championnats. Fervente opposante à la création de cette nouvelle version de la Ligue des Champions, La Liga a de quoi être inquiète. Ses deux produits phares que sont le Real Madrid et le FC Barcelone participeraient activement à l’exposition de ce projet, mais cela obligerait surtout la Ligue espagnole à réduire son championnat de première division à 16 équipes (au lieu de 20) selon la Cadena COPE. Enfin, et cet aspect reste l’un des principaux atouts brandis par les clubs, cette Ligue des Champions du futur pourrait rapporter environ 900 M€ de revenus en guise de droits TV (actuellement, les équipes se partagent un peu plus de 500 M€).

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10