Outre le match du Paris Saint-Germain chez l’Etoile Rouge de Belgrade, on était particulièrement attentif à l’autre duel du groupe, tout aussi décisif, entre Liverpool et Naples à Anfield. Une rencontre qui s’annonçait chaude, puisque les deux équipes étaient dans l’obligation de gagner. Sans surprise, Jurgen Klopp et Carlo Ancelotti alignaient leurs meilleures compositions possible. Et ça démarrait fort, avec des situations chaudes des deux côtés dès le début ; Salah ou Milner pour Liverpool, Hamsik pour Naples. Mais les Reds prenaient bel et bien le dessus dans le jeu, et c’est tout naturellement qu’ils allaient prendre l’avantage. Après un joli rush sur son côté droit éliminant plusieurs défenseurs, Mohamed Salah s’en allait crucifier Ospina d’une frappe très bien ajustée (1-0, 34e).

L’Egyptien était intenable pour la défense napolitaine, qui en voyait de toutes les couleurs. Les Napolitains eux, bien trop imprécis techniquement, étaient tout simplement incapables de créer du danger devant. La deuxième période reprenait toujours sur une domination des Reds et Koulibaly tenait Naples à lui seul. Ospina sortait une belle parade pour empêcher Firmino de faire le break (75e). Les différents changements opérés par Carlo Ancelotti commençaient à donner un peu de dynamisme au jeu italien, mais les supporters napolitains présents à Liverpool ne pouvaient pour le moment qu’assister, impuissants, à la déroute de leur équipe. Callejon loupait d’ailleurs une énorme occasion (78e), tout comme Sadio Mané, après un caviar de Salah (88e). Le Sénégalais a manqué bon nombre d’occasions ce soir, mais ça n’a heureusement pas coûté cher à son équipe. Premier avant le début de la journée européenne et n’ayant besoin que d’un nul pour passer en huitièmes, Naples termine donc troisième !

Revivez le film du match sur notre live commenté.

L’Inter loupe le coche !

Autre rencontre décisive, ce FC Barcelone - Tottenham au Camp Nou. Si Ernesto Valverde alignait une équipe relativement remaniée, puisque les Barcelonais n’avaient plus rien à jouer, avec cette première place assurée. Les Spurs eux devaient l’emporter pour ne pas dépendre du résultat du match de l’Inter. Et les deux équipes se sont quittées sur un nul 1-1. Très rapidement, Ousmane Dembélé, au cœur d’une nouvelle polémique cette semaine, mettait les siens devant avec un véritable golazo (1-0, 7e) ! Les Catalans dominaient, et Coutinho était proche de doubler la mise mais sa tentative s’écrasait sur le poteau juste avant la mi-temps. Cillessen se montrait lui décisif à plusieurs reprises, devant Eriksen notamment (70e), alors que Coutinho trouvait encore le poteau (84e). C’est Lucas Moura qui allait finalement égaliser (1-1, 85e). Un but qui allait donner le point qui allait faire la différence et offrir la qualification aux Spurs !

Les Italiens ne dépendaient donc que d’eux-mêmes pour se qualifier, mais ils n’ont pas pu faire mieux qu’un match nul 1-1 face au PSV ! Hirving Lozano refroidissait Giuseppe Meazza peu avant le quart d’heure de jeu (0-1, 12e). Les Milanais s’emparaient dès lors du ballon, mais peinaient à se créer de vraies occasions face à des Hollandais bien en place. Un peu plus dangereux en deuxième période, ils allaient finalement trouver la faille, via l’inévitable Mauro Icardi (73e). L’Inter aura donc de quoi s’en vouloir, puisque le match nul de Tottenham lui avait offert une opportunité en or pour se qualifier. Dans un match qui comptait pour du beurre, Dortmund s’est imposé 2-0 face à l’AS Monaco. Guerreiro offrait le premier but aux Jaune et Noir et a même plié la rencontre en fin de match avec un doublé. Dans l’autre match du groupe, l’Atlético a égalisé chez Bruges (0-0) et c’est donc Dortmund qui termine en tête du groupe A !

Les résultats de la soirée

Groupe A

- Club Brugge 0 - 0 Atlético de Madrid

- AS Monaco 0 - 2 Borussia Dortmund
Guerreiro (15e, 88e)

Groupe B

- FC Barcelone 1 - 1 Tottenham
Dembélé (7e) - Lucas Moura (85e)

- Inter 1 - 1 PSV Eindhoven
Icardi (73e) - Lozano (13e)

Groupe C

- Etoile Rouge 1 - 4 Paris Saint-Germain
Gobeljic (56e) - Cavani (10e), Neymar (40e), Marquinhos (74e), Mbappé (90e+2)

- Liverpool 1 - 0 Naples
Salah (40e)