Le PSG a-t-il joué avec le feu ? Le 16 juin dernier, Zlatan Ibrahimovic et son agent Mino Raiola s’étaient déplacés à Doha pour rencontrer Nasser Al-Khelaïfi. Si le but final de la démarche n’a jamais été dévoilé, les indiscrétions laissaient entendre que le Suédois espérait alors gagner une année de contrat supplémentaire. Neuf mois plus tard, les positions se sont totalement inversées. Avec 27 buts et 11 passes décisives en Ligue 1, 4 buts en Ligue des Champions et une implication totale dans le jeu parisien, Ibrahimovic a prouvé que ses 34 ans ne pesaient pas sur ses performances. C’est tout le PSG qui espère le voir prolonger, mais la réalité risque de rattraper la direction du club.

Le Suédois est aujourd’hui loin de poursuivre l’aventure dans la capitale française. Des clubs de MLS et des clubs chinois sont prêts à lui offrir des ponts d’or, mais le joueur ne souhaite pas quitter l’Europe, puisqu’il s’estime encore en pleine possession de ses moyens. Le Bayern Munich a contacté son agent Mino Raiola, alors que Carlo Ancelotti serait ravi de compter sur Ibra pour la saison prochaine en Bavière. Sauf que, selon nos informations, le Suédois privilégie d’autres pistes. Sa préférence va à l’Angleterre, où Chelsea et Manchester United se le disputent, et à un retour à l’AC Milan.

Malheureusement pour le club lombard, qui rêve de récupérer son ancien joueur, sa chute dans la hiérarchie nationale et européenne est un frein au retour d’Ibra. Surtout, il ne peut pas lui proposer une grosse somme. Ce que Chelsea a la capacité de faire. Selon nos informations, le clan Ibra a déjà reçu une offre de contrat de la part des Blues : 25 M€ sur 2 ans. Soit 12,5 M€ par saison. Un montant énorme pour un joueur de son âge n’ayant jamais évolué en Premier League. Manchester United a également déjà annoncé ses chiffres, mais le joueur aurait une préférence pour Londres. Reste l’inconnu José Mourinho, dont la présence éventuelle sur le banc de Manchester United pourrait faire pencher la balance. Une chose est certaine, le PSG est à la traîne pour le moment.