« Je vous rappelle que le projet pour lequel je suis venu est un projet à moyen terme avec tout ce qui va se passer, le mercato d’hiver puis le mercato d’été. Andoni travaille, on y a travaillé ensemble. Il continuera à le faire pendant que je préparerai le match à Saint-Étienne. Il y aura notamment l’été où on préparera l’équipe comme on a envie de la préparer. C’est un projet à moyen terme, si ce n’est à long terme. » Hier, en conférence de presse, l’entraîneur de l’Olympique de Marseille Rudi Garcia préférait botter en touche à l’heure d’évoquer le mercato hivernal.

Pourtant, le club phocéen, et plus particulièrement Andoni Zubizarreta, s’activent plus que jamais en coulisses pour renforcer l’actuel douzième du classement de Ligue 1 dont les carences sont criantes, notamment en défense. Et selon France Football, ce secteur de jeu compterait deux nouveaux noms dans la liste des potentiels renforts. Le nouveau directeur sportif marseillais aurait en effet des vues sur deux Mathieu qui évoluent en Premier League, à savoir Debuchy (31 ans) et Flamini (32 ans) ! Deux éléments à la peine en Angleterre.

L’OM sonde Debuchy et Flamini

Premier cité, Debuchy viendrait épauler le Japonais Sakai sur le flanc droit de la défense. Un poste dépourvu de doublures consistantes. Si un prêt est tout à fait envisageable, Debuchy ayant été envoyé à Bordeaux la saison passée, sa condition physique laisse perplexe. De retour à la compétition le week-end dernier contre Bournemouth, le joueur d’Arsenal s’est en effet blessé et a dû céder sa place après seulement un quart d’heure de jeu. Quant à Flamini, l’OM semble miser sur ses difficultés à Crystal Palace pour tenter de l’attirer.

Avec seulement deux apparitions au compteur, toutes comme remplaçant, le milieu de terrain pourrait être une alternative au départ annoncé de Lassana Diarra. Sera-t-il pour autant séduit à l’idée de revenir dans un club qu’il avait quitté gratuitement en 2004 pour filer à Arsenal ? Le doute est permis puisque dernièrement, les joueurs annoncés dans le viseur olympien préfèrent décliner l’offre émanant de la Canebière (Amavi, Kondogbia entre autres).