Franck Ribéry, Mathieu Valbuena ou bien encore Steve Savidan... Autant de joueurs qui ont eu toutes les peines du monde à se faire une place en Ligue 1. Évoluant alors en National ou en Ligue 2, ces joueurs ont mis du temps avant de percer mais ont depuis explosé. Forts de ces succès, les recruteurs n’hésitent désormais plus à se pencher sur les divisions inférieures pour trouver la perle rare. La Ligue 2 est donc en plein boom et ses pensionnaires les plus en vue pourraient bien se voir offrir une chance (ou une seconde chance) parmi la crème du football français. Petit tour d’horizon de ces footballeurs prêts à enflammer l’élite.

Anthony Modeste (21 ans/FRA/Angers)

L’avant-centre a déjà évolué parmi l’élite. Deux saisons durant, Anthony Modeste a été l’une des armes offensives de l’OGC Nice mais n’a jamais su s’imposer. Prêté cet été à Angers, l’attaquant flambe. Auteur de 14 buts en 23 matches, la saison de l’ancien aiglon est pour le moins réussie. Reste à savoir si l’international espoir saura confirmer son nouveau statut parmi l’élite.

Bruno Ecuele-Manga (21 ans/GAB/Angers)

Aujourd’hui international gabonais, Bruno Ecuele Manga est arrivé dans l’Hexagone sur la pointe des pieds. Passé par Bordeaux et Rodez, celui qui a été conseillé par Alain Giresse n’a jamais vraiment eu sa chance. Il a finalement atterri à Angers à l’été 2008. Défenseur intraitable, il a définitivement conquis le coeur des dirigeants angevins. Courtisé par le Spartak Moscou, il pourrait néanmoins d’abord tenter sa chance en L1.

Nolan Roux (21 ans/FRA/Brest)

Après avoir trouvé le chemin des filets à 12 reprises en 23 matches, Nolan Roux est l’une des grandes attractions du Stade Brestois 29. Le deuxième de Ligue 2 n’en finit plus de surprendre et cet attaquant formé à Lens en est l’un des principaux artisans. Courtisé par Toulouse, Saint-Etienne ou Lorient, ce buteur devrait avoir droit à une seconde chance parmi l’élite.

Benjamin Psaume (25 ans/FRA/Arles-Avignon)

Malgré son jeune âge, Benjamin Psaume a déjà roulé sa bosse. Toulouse, Sète, Nîmes, Boulogne-sur-mer et maintenant Arles-Avignon, autant de clubs qui ont vu passer le natif d’Auch. L’an passé, il a été l’un des héros de la remontée d’Arles-Avignon en Ligue 2 avec 10 buts en 19 rencontres. Moins en verve cette saison (3 buts en 20 matches), il devrait malgré tout enflammer le mercato estival.

Steven Langil (21 ans/FRA/Caen)

Formé à Nîmes, le milieu de terrain a débuté sa carrière en National. Passé ensuite par Auxerre, Steven Langil n’a jamais vraiment eu sa chance. Parti tenté sa chance cette saison du côté de Caen, le Martiniquais n’en finit plus de briller. Lui qui a inscrit la bagatelle de 9 buts en 24 rencontres pourrait bien faire mal au sein de l’élite.