Hier soir, le RC Lens s’imposait un but à zéro face à Evian TG mais c’est encore une fois l’extra-sportif qui fait la Une de l’actualité pour le club nordiste. Le président du RC Lens, Gervais Martel, était aujourd’hui au tribunal de grande instance d’Arras dans le cadre d’une affaire portant sur des soupçons de corruption et d’abus de biens sociaux, comme le raconte La Voix du Nord.

Selon le tribunal d’Arras, Gervais Martel a encaissé en son propre nom trois chèques, d’un montant total de 4 M€, émis par les sociétés de construction Rabot-Dutilleul et Ramery. Ces emprunts d’argent devaient lui permettre notamment de pérenniser sa position en tant qu’actionnaire du club en 2010. En d’autres termes, continuer à sauver le RC Lens. Sauf que l’audience de ce mardi a dévoilé que seuls 720 000 € (16% du prêt) ont bien servi à cela. Le reste étant utilisé à des fins personnelles.

2 M€ de casino, PMU, et dettes personnelles...

2 millions d’euros ont ainsi été dépensés au casino (877 000 €), au Tabac/PMU (76 000 €), pour ses vacances (27 000 €), ainsi qu’au titre de remboursements de prêts personnels (700 000 €) et de dettes de jeu à des particuliers (21 000 €). « J’étais un gros joueur, mais je ne le suis plus », s’est défendu Gervais Martel devant le procureur de la République. Durant cette audience, le salaire annuel de Gervais Martel a été rendu public. Il gagne 480 000 € par an, soit 40 000 € par mois. Sur ce fait, le président lensois a précisé que ces revenus étaient versés en qualité de président du RC Lens et de la Holding liée à l’homme d’affaires azéri Hafiz Mammadov, actionnaire majoritaire fantôme du club.

Le procureur de la République a requis quatre mois de prison avec sursis et 20 000 € d’amende pour chacun des trois prévenus. En effet, Gervais Martel n’est pas seul dans cette histoire. Jean-François Dutilleul (Rabot-Dutilleul) et Philippe Beauchamps (Ramery) sont également jugés dans le cadre de cette affaire. La décision du tribunal a été mise en délibérée et sera rendue le 31 mars. Une grande partie des supporters Sang-et-Or demandent, depuis quelques temps, la démission de Gervais Martel pour sa gestion rocambolesque du club depuis l’arrivée de Hafiz Mammadov à sa tête, notamment. Nul doute que ces dernières révélations risquent d’accentuer les revendications du public lensois.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10