Rien ne va plus du côté d’Arsenal. Ce week-end, malgré un grand Alexandre Lacazette, les Gunners d’Unai Emery n’ont pu faire mieux qu’un match nul contre Southampton (2-2). L’année passée, les Londoniens avaient surtout du mal à l’extérieur et cette année, ce mal commence à exister aussi à domicile, en témoigne le match de ce week-end. À l’heure actuelle, les hommes de l’ancien entraîneur du Paris SG sont huitièmes à huit points de Chelsea, quatrième et dernier qualifié pour la prochaine C1.

Par conséquent, on se doute bien qu’il sera très compliqué d’atteindre les places qualificatives pour la prochaine Ligue des Champions. Mais le pire dans tout ça, c’est qu’absolument personne ne comprend ce qu’essaie d’inculquer à ses joueurs Unai Emery. Dans son édition du jour, The Telegraph explique que la pression monte pour Unai Emery et que c’est encore pire puisque son vestiaire aurait totalement perdu foi en son entraîneur depuis plus d’une année.

Déjà trois noms pour le remplacer

On le sait, dans le football, il existe un électrochoc assez fréquent. C’est le limogeage de l’entraîneur. Depuis un moment déjà, Emery ne passe pas loin et il semble que le glas va bientôt sonner pour le Basque. Mais alors, il faudra aux dirigeants des pensionnaires de l’Emirates Stadium trouver un remplaçant. Viré il y a quelques jours de son poste à Tottenham, Mauricio Pochettino est un des noms qui se dégagent, mais en l’état cela semble compliqué.

Selon les informations du Times, les grands patrons d’Arsenal ont déjà un autre nom en tête. Il s’agit de l’ex-milieu de terrain d’Arsenal, international espagnol, et aujourd’hui adjoint de Pep Guardiola, Mikel Arteta. L’ancien du PSG avait déjà été pressenti à l’été 2018 pour prendre la succession d’Arsène Wenger, mais cela ne s’était pas fait. Enfin, Massimiliano Allegri, libre de tout contrat à l’instar de Pochettino, est aussi un nom qui commence à revenir. La page Emery semble se tourner de jour en jour...