Qui va succéder à Arsène Wenger ? La saison de Premier League finie, les dirigeants d’Arsenal peuvent tranquillement se pencher sur le nom du candidat idéal, si jamais il existe. Entraîneur expérimenté, ancienne gloire du club, nouvelle tête ? Les questions sont nombreuses, mais un nouveau favori se dégage, si l’on en croit les dernières informations de Skysports.

En effet, Mikel Arteta tiendrait aujourd’hui la pole position. Selon le média anglais, son inexpérience en tant que coach principal (il était jusqu’à présent l’adjoint de Pep Guardiola à Manchester City) n’est pas un frein à sa nomination. Par contre, une partie du vestiaire londonien serait réfractaire à l’arrivée de l’ancien milieu de terrain sur le banc de touche, rapporte le Daily Mirror.

Un vestiaire divisé par l’option Arteta

Lors de son passage à Arsenal entre 2011 et 2016, Arteta avait hérité du surnom de « Coach » par ses coéquipiers. Mais cela n’avait pas la même signification pour tous. Bien sûr, cela avait pour but de souligner l’appétit d’Arteta pour la tactique. Mais certains déploraient alors qu’il interférait trop avec le coach et trouvaient qu’il se donnait un peu trop d’importance…

« L’option Arteta divise le vestiaire d’Arsenal », écrit donc le Daily Mirror. Mais pour Arteta, âgé de seulement 36 ans, la situation est très claire : il se sent prêt à prendre les rênes des Gunners pour sa première expérience en tant que numéro 1. Arsenal va bientôt devoir trancher alors que des pistes comme Luis Enrique ou Massimiliano Allegri semblent s’être définitivement refermées.