Le Stade Rennais poursuit son apprentissage du très haut niveau en cette saison. Éternels outsiders dans le championnat de France de Ligue 1, les Bretons figurent actuellement à la cinquième place du classement, à seulement deux petites longueurs du podium. Tout roule donc pour les pensionnaires du Stade de la Route de Lorient, sur la scène hexagonale tout du moins. Car en Coupe d’Europe, c’est beaucoup moins rose. Engagée en Ligue Europa, la bande à Kader Mangane n’a pas gagné le moindre match, pointant de facto à la dernière place de son groupe. Pas vraiment de quoi pavoiser.

Mais qu’à cela ne tienne, cela permet aux jeunes du groupe rennais d’apprivoiser le haut niveau et de se faire un nom à l’échelle continentale. Et si Yann M’Vila attise les convoitises, il n’est pas le seul. En effet, moins connu que l’international français, Tongo Hamed Doumbia n’en demeure pas moins très sollicité. Du haut de ses 22 ans, le natif de Vernon commence à faire parler de lui, fort de performances remarquées. Capable d’évoluer dans le cœur de l’entrejeu mais aussi légèrement décalé sur la droite, le surpuissant milieu de terrain fait des étincelles sous le maillot des Rouge-et-Noir. Et cela ne passe forcément pas inaperçu.

En effet, à en croire le Daily Mail, Arsenal aurait été séduit par le profil du jeune joueur breton. Suivi par les Gunners, le talentueux milieu de terrain a tapé dans l’œil des superviseurs londoniens, qui auraient d’ores et déjà alerté Arsène Wenger quant à la qualité de ses performances. D’après la publication anglaise, une offre à hauteur de 10 M€ pourrait convaincre le Stade Rennais de céder son poulain. Et s’il est encore trop tôt pour savoir si le technicien alsacien sortira le chéquier, les pensionnaires de l’Emirates Stadium devront toutefois faire vite, la concurrence du CSKA et du Spartak Moscou risquant de faire grimper les enchères.