L’AS Monaco a eu chaud. Jusqu’au bout, le club de la Principauté a tremblé pour assurer son maintien en Ligue 1. Un exploit si l’on se souvient qu’après 19 journées, l’écurie princière n’avait empoché que 13 petits points et pointait à une inquiétante 19e place. Cette mission commando, les Rouge-et-Blanc l’ont réussie grâce au retour de Leonardo Jardim et à une campagne de recrutement hivernale active, qui avait notamment vu arriver Adrien Silva (30 ans) sur le Rocher. Le milieu de terrain, qui a stabilisé l’entrejeu monégasque (15 apparitions en Ligue 1, 13 titularisations, 5 victoires, 6 nuls, 4 défaites, 83,1% de passes réussies), a apprécié son passage à Monaco malgré les circonstances.

« Ces six mois à Monaco se sont très bien passés. Le club et les supporters lui ont réservé un bon accueil. Sportivement, même si la fin de saison a été compliquée, l’objectif maintien a été atteint et Adrien y a contribué. C’est un prêt gagnant-gagnant, car Monaco voulait se sauver et Adrien souhaitait retrouver le rythme de la compétition. Découvrir la Ligue 1 lui a énormément plu. Il avait commencé sa formation aux Girondins de Bordeaux à l’âge de 5 ans. Jouer en France, c’était un peu un retour aux sources pour lui. Ça lui a fait du bien et il a montré un bon visage », nous a-t-on confié dans son entourage.

« Nous restons attentifs aux possibles propositions »

Son prêt, sans option d’achat, terminé, l’international portugais (26 sélections, 1 but) s’apprête à reprendre avec Leicester, où un nouveau coach Brendan Rodgers est arrivé. « Adrien est sous contrat avec Leicester pour deux ans. Il est attendu pour la reprise de l’entraînement. Nous n’avons pas eu de nouvelles du club, mais nous sommes respectueux de nos engagements alors nous attendons de discuter avec eux pour connaître leur position par rapport à Adrien. Adrien s’entretient tous les jours pour être en forme à la reprise », nous a-t-on fait savoir. Néanmoins, le champion d’Europe 2016 et ses conseillers gardent un œil attentif sur ce qui se passe sur le marché.

« Nous restons attentifs aux possibles propositions. Mais nous n’avons eu aucun contact avec aucun club », nous a-t-on expliqué, alors qu’une rumeur l’envoyant du côté de l’Olympique de Marseille d’André Villas-Boas avait récemment circulé. Une chose est sûre, Adrien Silva n’est pas une monnaie d’échange dans l’opération Youri Tielemans qui, prêté à Leicester par Monaco en janvier, a convaincu les Foxes de tenter son transfert définitif. « Parler de lui comme d’une monnaie d’échange, c’est un manque de respect pour un professionnel reconnu qui a eu une participation prépondérante dans le titre de champion d’Europe du Portugal il y a trois ans seulement », a conclu ce proche du natif d’Angoulême. Le message est passé.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10