« Moussa ne partira pas, il a envie de rester et de gagner quelque chose avec Lyon ». Il y a deux jours, Jean-Michel Aulas répondait clairement sur le cas Moussa Dembélé, son élément le plus courtisé. Comme nous vous l’avions révélé, une première offre de 40 M€ avait été lancée par Chelsea et repoussée par l’Olympique Lyonnais, qui s’était même fendu d’un communiqué sur son site officiel dans la foulée pour annoncer sa position.

Privé de Depay et Reine-Adelaïde et en quête d’un renfort offensif, le club rhodanien n’a aucun intérêt sportif à laisser partir son attaquant de 23 ans, auteur de 10 buts en Ligue 1 cette saison. Mais d’un point de vue financier, c’est une autre histoire, surtout lorsqu’on connaît les capacités financières des clubs anglais. Qu’en sera-t-il si Manchester United ou Chelsea dégainent une offre majestueuse dans les prochaines semaines ? Un autre club anglais est venu aux renseignements ces dernières heures, comme annoncé par Goal. Il s’agit de Tottenham.

Tottenham a proposé Victor Wanyama

Les Spurs ont communiqué officiellement sur la blessure d’Harry Kane, qui sera absent jusqu’au mois d’avril, au moins. Ils ont besoin d’un nouvel attaquant et ils multiplient les pistes, comme celle menant à Krzysztof Piątek, l’attaquant polonais de l’AC Milan, pour lequel ils ont également pris contact. Pour en revenir à Moussa Dembélé, selon nos informations, Tottenham a déjà proposé à l’OL d’inclure un joueur dans la transaction. Il s’agit du milieu de terrain kényan Victor Wanyama, âgé de 28 ans.

Tottenham, qui a déjà lâché 60 M€ (+ 10 M€ de bonus possibles) à l’OL pour Tanguy Ndombele l’été dernier, ne dispose pas de beaucoup d’argent pour le mercato hivernal. C’est pourquoi les Spurs tentent, par exemple, de récupérer Thomas Lemar sous forme de prêt avec option d’achat. Les dirigeants anglais veulent faire baisser au maximum le prix en incluant Wanyama. Reste à savoir si cela peut intéresser le club rhodanien, qui recherche principalement un élément offensif sur le marché.