L’été a été agité du côté de Manchester United. Souvent venu évoquer le mercato estival de son équipe, José Mourinho avait réclamé de nombreux renforts, notamment en défense centrale. Mais le mercato pour les clubs de Premier League s’est terminé le vendredi 10 août dernier et le technicien portugais n’a enregistré que trois renforts : Fred, Diogo Dalot et Lee Grant. Insuffisant pour le Special One qui n’a pas hésité à en faire part. Les relations avec la direction se sont donc tendues, d’autant plus qu’il fallait gérer des dossiers en interne et notamment celui d’Anthony Martial.

Arrivé à Manchester United en 2015 en provenance de l’AS Monaco, l’international français a beaucoup fait parler de lui cet été. Après une saison compliquée due à la forte concurrence, Anthony Martial avait été associé à un départ, et son agent Philippe Lamboley avait confirmé l’information. La situation du joueur de 22 ans s’est ensuite dégradée. Après avoir quitté la tournée mancunienne il y a quelques semaines pour assister à la naissance de son deuxième enfant, Martial n’était revenu que quelques jours plus tard, déclenchant une polémique en interne. Mais finalement, l’ancien Monégasque devrait rester et même prolonger.

Un conflit José Mourinho-Ed Woodward

Sur le banc lors de la 1ère journée de Premier League contre Leicester City mais titulaire la semaine suivante face à Brighton, Anthony Martial avait été écarté du groupe par José Mourinho lundi soir lors de la défaite face à Tottenham (0-3). Une décision prise par l’entraîneur portugais pour montrer à sa direction qu’il ne comptait plus sur le Français. Mais la direction mancunienne semble avoir eu le dernier mot. D’après les dernières informations du Times, Anthony Martial devrait bel et bien prolonger avec les Red Devils, alors que son contrat court actuellement jusqu’en juin 2019.

Le vice-président exécutif Ed Woodward, en conflit avec Mourinho sur ce sujet, aurait ainsi proposé avec ses dirigeants un bail de quatre ans à Martial. Les Red Devils pourraient également ajouter une autre année supplémentaire. La réponse du principal intéressé est pour le moment attendue comme le précise le média britannique, qui explique également qu’Anthony Martial souhaite bel et bien prouver à José Mourinho qu’il peut s’imposer pour gagner du temps de jeu. Le dossier Anthony Martial devrait donc toucher à sa fin dans les prochaines heures.