« Je recherche un buteur. On analyse la situation pour faire le meilleur choix ». Ce week-end, dans les colonnes du Journal du Dimanche, le directeur du football du Paris SG Patrick Kluivert avouait qu’il était sur les traces d’un attaquant de pointe pour le mercato d’hiver, histoire de trouver une solution de rechange crédible en cas de blessure ou méforme du titulaire, l’incontournable Edinson Cavani (29 ans). L’une des pistes évoquées ces derniers temps mène en Argentine, à River Plate, où les Parisiens suivraient de près Lucas Alario (24 ans), auteur, pour l’heure, de 15 réalisations toutes compétitions confondues en 2016.

Contacté par nos soins, le représentant de l’international albiceleste (2 sélections), M. Aldave, a confirmé les premiers contacts. « Le PSG ? Il n’y a rien de concret. Il le suit, mais rien de plus pour le moment. Il y a eu un contact avec Patrick Kluivert, il y a quelques temps déjà, mais rien de concret. Il n’y a pas eu d’offres pour l’instant », a-t-il expliqué, en toute transparence, laissant entendre que, si aucune décision n’avait encore été prise, un départ vers le club de la capitale était une option intéressante pour son poulain.

Des contacts confirmés mais...

« Une bonne option pour lui ? Oui, évidemment. Mais nous devons voir comment tout cela se déroule d’ici janvier », a-t-il reconnu avant de faire un point global sur la situation du natif de Tostado. « D’autres clubs en Europe sont intéressés (Inter Milan, AC Milan, Tottenham, Liverpool, etc.), c’est normal pour un joueur argentin qui brille à River Plate », a-t-il exposé. Pour autant, l’heure n’est absolument pas à la précipitation pour le goleador, récemment prolongé jusqu’en juin 2020 (clause libératoire fixée à 18 M€).

« Mais nous allons patienter calmement. Il a encore des choses importantes à jouer avec son club d’ici la fin de l’année 2016. Ensuite, seulement, nous prendrons une décision. L’idée est de rejoindre l’Europe », a-t-il conclu. Le PSG et les autres prétendants européens de Lucas Alario savent donc à quoi s’en tenir. Sixième de Primera Division (à 7 points du leader Estudiantes La Plata), River Plate, où officie l’ancien Parisien Marcelo Gallardo désormais entraîneur, également.