Ce jeudi, la Gazetta dello Sport apportait quelques informations sur l’avenir de Clément Grenier. Dans ses colonnes, le média italien indiquait que l’AS Roma n’avait pas l’intention de lever l’option d’achat de 3,5 millions d’euros pour conserver le milieu de terrain prêté par l’Olympique Lyonnais. Depuis son arrivée en Italie l’hiver dernier, le Français, qui n’a disputé que 6 rencontres de Serie A, n’aurait donc pas convaincu ses dirigeants et se dirigerait ainsi vers un départ. Une situation qui aurait attiré l’attention de l’Inter Milan, intéressé par le profil du joueur de 26 ans, lié à l’OL jusqu’en 2018.

Suite à cette information, ses conseils avaient souhaité calmer le jeu sur les ondes de RMC. « Le club de Rome n’a pas statué sur son avenir, et donc n’a pas décidé la levée ou non de l’option d’achat qui accompagne son prêt », avaient-ils déclaré avant d’indiquer qu’un rendez-vous avec le staff du club aura lieu d’ici la fin du mois de mai. Mais qu’en pense le principal intéressé ? Interrogé par le média officiel du club de la Louve, le maître à jouer s’est exprimé sur son avenir.

« Mon espoir est de rester ici longtemps »

« Je suis arrivé au mercato hivernal, j’ai été très bien accueilli par tout le monde, le club, les partenaires. J’ai pu m’intégrer rapidement, je travaille sereinement, je cherche à donner le meilleur de moi-même aux entraînements tous les jours. Je travaille pour mettre mes qualités à la disposition de l’équipe et pour pouvoir apporter ma contribution aussi les jours de match », a déclaré le natif d’Annonay avant de poursuivre.

« Mon espoir est de rester ici longtemps, parce que la Roma est une grande équipe, qui fait preuve de grandes qualités sportives mais aussi humaines, ce qui pour moi est un facteur important », a-t-il indiqué. Déterminé à s’imposer à l’AS Roma, Clément Grenier n’a donc pas l’intention de rendre les armes seulement quelques mois après son arrivée. Reste désormais à savoir si les dirigeants de l’actuel 2e de Serie A lui laisseront sa chance... Réponse dans les prochaines semaines.