Blaise Matuidi avait joué franc jeu. De passage en conférence de presse à Clairefontaine où il était avec l’équipe de France, le milieu de terrain avait évoqué son avenir le 6 juin dernier, lui dont le contrat prend fin en juin 2020 à la Juventus. « Je me sens très bien à la Juve. Dans le football, on ne sait jamais ce qu’il peut arriver. Pour le moment, je suis heureux, ma famille est heureuse. Pour ce qui est de mon contrat, je laisse mon agent régler tout cela. Mon agent ? Jusqu’à présent, il a toujours bien fait les choses, je ne vois pas pourquoi ça changerait aujourd’hui. Je ne suis pas inquiet ». Pourtant, depuis plusieurs semaines maintenant, son cas agite le club bianconero en coulisses.

Et les nouvelles n’invitent guère l’international tricolore à l’optimisme. Tout d’abord, la Juventus a accueilli Adrien Rabiot et Aaron Ramsey, tous les deux arrivés libres cet été. Deux éléments qui apportent donc encore plus de concurrence au sein d’un secteur de jeu où la Vieille Dame était déjà bien pourvue avec Pjanic, Khedira, Can, Bentancur et donc Matuidi. Mais le fait que Maurizio Sarri, arrivé sur le banc italien cet été, apprécie les éléments fins techniquement pouvait faire craindre le pire à l’ancien du PSG, dont ce n’est pas la qualité première. Et cela s’est confirmé durant la pré-saison des champions d’Italie.

La Juve pousse Matuidi vers la sortie

Il y a quelques jours, la Gazzetta dello Sport a révélé que Sarri préférerait le profil de Sami Khedira (32 ans) à celui de Blaise Matuidi. La publication italienne va plus loin ce lundi et indique que l’entraîneur de la Juve ne compte pas sur le milieu tricolore, qui serait derrière les autres joueurs à son poste dans la hiérarchie. Les pensionnaires du Juventus Stadium l’ont donc mis sur le marché et espèrent pouvoir boucler son départ avant la fin du mercato. Blaise Matuidi pourrait même ne pas être inclus dans la liste pour la prochaine édition de la Ligue des Champions.

Un départ est donc envisageable. Si un retour à Paris a été évoqué, c’est l’AS Monaco, qui a pourtant démenti un intérêt, qui serait le club le plus intéressé par ses services. Mais la Gazzetta dello Sport précise que Matuidi, qui souhaite rester, ne voudrait pas aller dans un club de niveau inférieur à la Juventus, ni baisser son salaire. Les Bianconeri, qui auraient une option pour prolonger son contrat d’une saison, pourraient donc sacrifier un autre joueur à contre cœur si le dossier Matuidi n’évoluait pas. Ainsi, c’est Emre Can qui pourrait être invité à s’en aller. Les prochains jours seront décisifs pour le champion du monde 2018 qui pourrait donc quitter Turin deux ans seulement après son arrivée.