Le Icardi Day n’aura donc rien donné pour Naples hier. Car c’est bien le club napolitain qui était concerné, après avoir fixé un ultimatum à l’attaquant argentin. Il devait enfin répondre à Aurelio de Laurentiis, le président du Napoli, qui avait pu se mettre d’accord avec l’Inter Milan sur les conditions d’un transfert. Il n’a eu droit qu’à un silence en guise de réponse. Et pour la presse italienne ce matin, c’est une évidence : Mauro Icardi a royalement ignoré le Napoli car son objectif reste d’être transféré à la Juventus, soit exactement ce que voulaient éviter les dirigeants de l’Inter...

Même si le club lombard ne compte plus sur son ancien capitaine et meilleur buteur, il ne veut pas l’envoyer dans le meilleur club italien, qui a déjà pris une avance considérable sur le reste de la concurrence. Alors, l’Inter joue la carte de l’échange en se disant prêt à céder Icardi à la Vieille Dame uniquement si celle-ci envoie Dybala en échange. Là aussi, problème, la Juventus n’est pas d’accord et Dybala n’est pas franchement enchanté par la destination.

Peu d’égard pour les anciens...

Dès lors, la Juventus a besoin de liquidités pour boucler le dossier Mauro Icardi. Car le mercato estival a déjà bien vidé les caisses, notamment avec l’arrivée de Matthijs de Ligt. Il faut sacrifier des joueurs et cela fait plusieurs jours maintenant que le club pousse certains éléments vers la sortie, en les menaçant par exemple de ne pas les inclure dans la liste des joueurs retenus pour la Ligue des Champions. C’est le cas par exemple de Blaise Matuidi. L’international français n’est pas le seul dans ce cas. Ils sont 5, répertoriés par la Gazzetta dello Sport, à être menacés d’un départ. Matuidi donc, mais aussi Emre Can, Rodrigo Bentancur, Daniele Rugani et Mario Mandzukic. Tant pis pour l’élégance, place au business du côté de la Juventus. Bien sûr, ce ne sont pas les 5 d’un coup qui sont poussés dehors mais le club turinois espère en voir partir au moins deux ou trois dans le tas.

Il négocie ainsi avec le Barça pour Emre Can et Mandzukic, tandis que Rugani est proche de l’AS Roma (même si le dossier a été freiné hier soir). Pour Bentancur et Matuidi, cela semble plus complexe à l’heure actuelle. La Juve devra dans tous les cas réussir son dégraissage pour parvenir à ses fins avec Icardi. Présent en conférence de presse, le vice-président de la Vieille Dame Pavel Nedved a confirmé que le champion d’Italie se montrerait encore actif avant la fin du mercato le 2 septembre. « Je ne suis pas ici pour parler des joueurs d’autres équipes. Mais le marché est toujours ouvert et nous allons saisir les opportunités qui pourraient être avantageuses pour nous pour le futur, » a ainsi précisé l’ancien milieu de terrain. Qu’on se le dise, la Juventus n’a pas encore bouclé son mercato estival !