Steven Nzonzi, comme beaucoup d’autres Bleus (Thomas Lemar ou Olivier Giroud, entre autres), est l’un des animateurs de ce mercato hivernal. Le milieu de terrain est prêté à Galatasaray par la Roma, mais son aventure en Turquie devrait bientôt prendre fin. Il a effectivement été mis à l’écart par son club à la mi-décembre. « Une suspension disciplinaire pour son comportement lors de la dernière séance d’entraînement », expliquait le club stambouliote dans un communiqué.

Présent sur le plateau de Téléfoot, l’international tricolore a confié qu’un départ était clairement d’actualité : « il n’y a rien eu de grave du tout qui s’est passé, c’est quelque chose qui aurait pu se régler en une discussion. C’est peut-être plus intéressant pour les deux parties de mettre fin à ce prêt, de trouver quelque chose d’autre ». Un dossier que nous suivons de près à Foot Mercato, et plus tôt dans la semaine, nous vous révélions qu’en plus d’offensives de clubs chinois, le Celta de Vigo était aussi venu à la charge.

Nzonzi veut rester en Europe

Une chose est sûre cependant, la piste chinoise ne semble pas vraiment l’intéresser, comme il l’a confié dans l’émission de TF1. « Je ne sais pas quel tournant va prendre ma carrière, j’espère rester en Europe dans un championnat compétitif. Il y a de très bons joueurs qui jouent en Turquie, mais c’est vrai que le côté compétitif m’a un peu manqué. Le championnat où j’ai pris le plus de plaisir c’est l’Espagne, et l’Angleterre aussi », a-t-il ainsi dévoilé.

Et si l’OL n’a pas encore réalisé les premières démarches pour tenter d’attirer le joueur appartenant à la Roma dans ses rangs, ce dernier ne ferme pas la porte au club rhodanien : « Lyon, c’est un très bon club. Est-ce que ça peut m’intéresser ? Tout dépend de ce qui est dit, ce qui sera dit et du travail qui sera effectué. Mais oui, tout est possible, pourquoi pas ». Une offre intéressante du club présidé par Jean-Michel Aulas pourrait donc le convaincre, même si le poste de milieu de terrain à profil plutôt défensif ne semble actuellement pas être la priorité. À noter que Nzonzi a aussi confié que jouer un jour au Paris Saint-Germain « serait le top »...