Amical : l'OM décolle contre Marignane

Par Constant Wicherek
3 min.
Bamba Dieng montre son coéquipier @Maxppp

Ce mercredi, l'OM entamait ses matches de préparation au Centre d'entraînement Robert Louis-Dreyfus contre le Marignane-Gignac-Côte Bleue Football Club. C'était aussi le premier match sur le banc marseillais d'Igor Tudor. Les Phocéens se sont imposés sans grande difficulté (4-1).

Après le presque drama concernant le départ de l'adjoint d'Igor Tudor, Mauro Camoranesi, ce mardi, l'heure était au premier test dans la Cité Phocéenne. En effet, l'Olympique de Marseille commençait ses matches de présaison dans l'ambiance intimiste de son centre d'entraînement contre la formation de Marignane-Gignac-Côte Bleue Football Club, qui évolue en National 2. Dès l'annonce des compositions d'équipe, on a pu observer quelques petites choses intéressantes.

La suite après cette publicité

La première est évidemment le système mis en place. Il s'agit d'un 3-4-2-1 avec Pol Lirola et Sead Kolasinac en pistons et Dimitri Payet et Gerson en soutien de l'unique attaquant, Cédric Bakambu. Les seules recrues de cet été étaient aussi de la partie puisque Samuel Gigot et Isaak Touré étaient bien titulaires en défense, accompagnés du jeune Said M'Madi. Alors, évidemment, l'écart était grand entre les deux formations, mais le score ne s'en est pas fait sentir. En première période, les Phocéens ont montré de belles choses sans pour autant le matérialiser au niveau du tableau d'affichage.

À lire OM : l’arrivée de Roberto De Zerbi relance l’avenir de Jonathan Clauss

Bamba Dieng anime la seconde période

En effet, avec sa volonté de jouer vite, dans les espaces et de lancer ses pistons, Igor Tudor a vu ses hommes se créer de nombreuses occasions, mais ils étaient à chaque fois trop peu précis. C'était le cas d'Isaak Touré qui s'était projeté (16e) ou encore de Gerson (17e). Finalement, la lumière allait venir d'un coup de pied arrêté moins de cinq minutes après la première frappe du MGCBFC par Kassim Abdallah, l'ancien de l'OM (20e). Sur un coup franc, botté de la droite vers la gauche par un Dimitri Payet en difficulté techniquement, Guendouzi déviait au premier poteau pour un Bakambu seul pour conclure (1-0, 24e). L'OM continuait ainsi son entreprise de démolition, mais ne parvenait pas à glisser le cuir au fond des filets. À la pause, les visiteurs étaient bien payés puisqu'ils n'étaient menés que d'un but à zéro.

La suite après cette publicité

Au retour des vestiaires, la valse des changements pouvait commencer. Luan Peres, Valentin Rongier (avec le brassard de capitaine), Salim Ben Seghir, Pape Gueye, Bamba Dieng, Duje Caleta Car et Cengiz Ünder faisaient leur entrée. Mais l'entame des Marseillais était horrible, sur un long ballon, Duje Caleta-Car effectuait une grossière erreur de remise de la tête, qui envoyait sur orbite Mehdi Nagui pour l'égalisation (1-1, 49e). Quasiment dans la foulée, Cengiz Ünder butait sur Anthony Herbin, qui envoyait le ballon sur sa barre transversale (50e). Ce début de seconde période était une histoire de barre. Diarra propulsait son tir dessus (51e). Finalement, l'OM allait à nouveau trouver la faille.

Sur une belle passe en profondeur de Cengiz Ünder, Bamba Dieng dribblait le portier et marquait (2-1, 53e). Le rythme retombait un petit peu, mais on pouvait compter sur Bamba Dieng. Le champion d'Afrique avec le Sénégal était proche de mettre un second but, mais sa belle frappe venait trouver le poteau du portier adverse (65e). Honnêtement, tous les changements ont cassé le rythme et rien à part un nouveau poteau de Bamba Dieng (79e). C'est encore, et toujours lui, qui obtenait un penalty (82e), il se chargeait d'ailleurs de la sentence (3-1, 83e), avant de s'offir un triplé d'un magnifique lob (4-1, 90e +1). C'est donc sur le score de quatre buts à un que l'OM s'est imposé lors de ce premier match amical. Rendez-vous samedi prochain, à Fos-sur-Mer, pour la deuxième étape contre Norwich.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité