Glasgow Rangers : Steven Gerrard n'en peut plus de l'incorrigible Alfredo Morelos !

Alfredo Morelos est aussi efficace face au but qu'indiscipliné. L'attaquant colombien des Glasgow Rangers a reçu son 5e carton rouge de la saison lors du derby perdu face au Celtic Glasgow. Et son entraîneur Steven Gerrard en a marre.

L'arbitre de la rencontre guide Morelos vers la sortie après lui avoir infligé le carton rouge
L'arbitre de la rencontre guide Morelos vers la sortie après lui avoir infligé le carton rouge ©Maxppp
La suite après cette publicité

Alfredo Morelos est décidément incorrigible ! Rappelez-vous, nous vous avions raconté l’incroyable histoire de l’attaquant colombien des Glasgow Rangers, expulsé à trois reprises cette saison face à la même équipe, Aberdeen. Son entraîneur, Steven Gerrard, disait tout faire pour calmer l’impulsivité de son joueur, par ailleurs remarquable face au but avec 17 réalisations au compteur en championnat (ce qui fait de lui le meilleur buteur).

Mais voilà, Morelos a remis ça, cette fois-ci dans le derby face au Celtic Glasgow qui a scellé l’issue du championnat. Dès la 31e minute, Morelos s’est rendu coupable d’un coup de coude sur le milieu du Celtic Scott Brown, qui ne s’est pas privé de tomber au sol. Carton rouge direct pour Morelos et sourire en coin pour Brown, visiblement heureux d’avoir fait craquer si vite son adversaire. Le score était alors de 1-0 pour le Celtic (but d'Odsonne Edouard, l'ancien Parisien). Cela n'a pas empêché les Rangers d'égaliser à l'heure de jeu, avant de flancher en fin de match et de s'incliner 2-1. Que se serait-il passé si Morelos n'avait pas été de nouveau bêtement expulsé ?

Gerrard va sanctionner Morelos

Steven Gerrard a en tout cas musclé son discours envers son joueur à l’issue de la rencontre, relayé par Skysports. « Je vais m’occuper de cela en interne. Il sera puni. La punition sera financière. L’argent ira aux supporters qui sont venus aujourd’hui. Il a encore laissé tomber son club et ses coéquipiers. Ma patience a des limites et je ne peux pas défendre ça. (…) Je l’aime toujours malgré tout et je pense toujours que c’est un joueur fantastique. Je le protège toujours. Mais il était à la limite, et probablement au-delà avec moi. Son indiscipline doit disparaître à partir de maintenant. »

Morelos donne en effet du fil à retordre à Gerrard, qui avait tout fait pour le conserver lors du dernier mercato hivernal, alors que Nice espérait l'attirer. Avec ce quatrième carton rouge en championnat (auxquels s'ajoute un carton rouge reçu en Ligue Europa), Morelos s'est mis à dos son entraîneur et une partie des supporters malgré son bon rendement offensif. Et il a peut-être aussi dissuadé quelques courtisans en vue du prochain mercato estival...

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires