Coronavirus : les cas commencent à se multiplier dans le foot espagnol !

Les cas se multiplient chez les joueurs des équipes espagnoles, en deuxième division notamment. Focus.

Le président de la Liga Javier Tebas
Le président de la Liga Javier Tebas ©Maxppp

Le football espagnol pensait, jusqu'à peu, avoir plutôt bien géré sa reprise. La Liga a pu aller au bout, avec le 34e titre du Real Madrid, sans que des joueurs soient contaminés. Les mesures mises en place par les instances, avec un protocole très strict à respecter pour les joueurs et les clubs, ont donc porté leurs fruits. En première division du moins. La dernière journée de deuxième division, avec énormément d'enjeu, a été bouleversée par divers cas positifs à Fuenlabrada, équipe qui devait affronter le Deportivo de La Corogne. Les premiers étaient en course pour une place en playoffs de montée, alors que les deuxièmes, finalement relégués, avaient quelques options de se sauver.

La suite après cette publicité

La rencontre a été reportée, ce qui a, selon de nombreux clubs, faussé la fin de la compétition, puisqu'on avait droit à un énorme multiplex pour la fin de la journée. Le Deportivo, qui s'estime lésé, a par exemple sollicité l'annulation des montées et des relégations, et demande même la relégation administrative de son rival, qu'il accuse de ne pas avoir respecté les diverses règles disciplinaires mises en place par la Liga. De son côté, Fuenlabrada compte finalement 28 cas positifs, entre joueurs et membres du staff, mais espère bien pouvoir jouer ce match. Et pour cause, la dernière place de playoffs a été attribuée à Elche, alors qu'en cas de victoire, c'est Fuenlabrada qui aurait terminé à la sixième place.

Les playoffs de montée en Liga sont compromis

Autant dire qu'entre recours administratifs et communiqués qui fusent dans tous les sens, on ne sait pas vraiment comment terminera la saison... D'autant plus que deux équipes qualifiées pour les playoffs de promotion en Liga, Saragosse et Almeria, ont annoncé dans la journée compter un cas positif dans leurs rangs. Autant dire que l'organisation de ces barrages pour la montée s'annoncent pour le moins compliquée...

Et ce n'est pas tout, puisque ces soucis risquent aussi d'avoir des conséquences en Europe. Mariano Diaz (Real Madrid) et un joueur de Séville dont le nom n'a pas été communiqué ont aussi été positifs lors des tests fréquemment réalisés par leur club. Deux cas un peu différents, puisque les deux ont visiblement été contaminés pendant leurs vacances. Mais cela risque de poser problème, déjà parce que les deux joueurs en question ne joueront pas leur prochain match européen face à City et l'AS Roma, mais aussi parce qu'ils risquent d'avoir contaminé des coéquipiers. En cas de contamination massive dans une équipe, on voit mal l'UEFA autoriser les déplacements et les rencontres...

Plus d'infos

Commentaires