FC Barcelone : l'apport de Paulinho passé au peigne fin

Paulinho fait des débuts plutôt remarqués avec son nouveau club, le FC Barcelone. Foot Mercato décrypte l'apport du Brésilien au sein de la formation blaugrana.

L'apport de Paulinho n'est pas moindre
L'apport de Paulinho n'est pas moindre ©Maxppp

Son arrivée à Barcelone avait beaucoup fait parler. Et pour cause, le chèque de 40 millions d'euros déboursé par la direction de Josep Maria Bartomeu était notamment jugé bien trop important pour un joueur évoluant en Chine depuis deux saisons, et n'ayant que peu d'expérience dans des championnats de haut-niveau. Seuls arguments de poids en sa faveur : sa condition de titulaire indiscutable avec la sélection brésilienne. Mais après 5 apparitions avec l'équipe dirigée par Ernesto Valverde, dont une titularisation mardi soir face à Eibar, le Brésilien a déjà fait disparaître les critiques et le Camp Nou a même scandé son nom. Mais tout n'est pas encore parfait, loin de là. On a vu mardi soir que, lorsqu'il démarre la rencontre, le Brésilien a encore du mal à se faire une place dans l'équipe sur les phases de transition.

La suite après cette publicité

Effectivement, là où Valverde essaye de redonner de plus en plus d'importance au milieu de terrain, l'ancien de Tottenham a eu du mal à se faire une place aux côtés de Busquets et Iniesta. C'est au niveau du positionnement que le Brésilien semblait avoir des problèmes, étant positionné un peu trop haut par rapport à ses deux acolytes, et n'aidant donc pas à faire ressortir le ballon proprement. La preuve par les chiffres : il n'a réalisé que 8 passes lors des 45 premières minutes ! Un nombre assez insuffisant pour un milieu de terrain du FC Barcelone. On notera aussi certains ballons perdus au niveau de la ligne médiane lorsque le pressing des Basques était un peu plus intense. C'est donc principalement là qu'il devra s'améliorer s'il veut s'imposer sur la durée.

Un atout indéniable dans les derniers mètres

Mais Paulinho apporte beaucoup. Dès qu'il y a eu un peu plus d'espaces laissés par les rivaux, tant à Getafe que contre Eibar, le joueur de la Canarinha a montré une énorme faculté à se projeter vers l'avant et à venir créer du danger devant. Occupant presque parfois un rôle de numéro 9, il pèse sur les défenses et surtout, permet de créer des espaces pour Lionel Messi. C'est assez flagrant sur le quatrième but barcelonais, où on voit le Brésilien faire un faux appel et emmener avec lui un défenseur, qui n'arrive ensuite pas à temps pour contrer La Pulga lancée qui peut tranquillement prendre son temps pour armer sa frappe. Sa feinte de corps sur le deuxième but barcelonais a aussi fait la différence. Son entente avec l'Argentin semble d'ailleurs assez optimale, puisqu'il lui a délivré une passe décisive face à Eibar, et c'était le numéro 10 qui l'avait servi lors de son but décisif contre Getafe.

Son impact physique est aussi précieux dans une équipe qui manquait de joueur de ce gabarit. Non seulement sa puissance lui permet de briser des lignes facilement, en plus de pouvoir être dangereux sur les coups de pied arrêtés offensifs, mais elle est aussi précieuse sur les séquences défensives, où il gagne pratiquement tous ses duels (100% face à Eibar). Ses qualités de finisseur, qu'on avait déjà pu entrevoir en sélection, vont également garantir un certain nombre de buts à son équipe. C'est aussi son caractère qui a surpris tout le monde, puisqu'il semble totalement décomplexé sur le terrain et clairement pas sous pression après cet été pour le moins mouvementé. Paulinho a donc démarré son aventure catalane sur un bon pied, et s'il corrige certains défauts qui font encore tâche, il pourra espérer prétendre à un rôle de joueur clé aux yeux d'Ernesto Valverde...

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires