Info FM, Agent Olivier Giroud : « Pas de contact entre Marseille et nous»

Olivier Giroud fait beaucoup parler de lui ces dernières semaines à la rubrique mercato. L'attaquant de l'équipe de France est annoncé avec insistance du côté de l'Olympique de Marseille. Contacté par nos soins, son agent Michael Manuello a mis les choses au clair sur l'avenir de son protégé et la piste phocéenne.

Giroud lors d'un match avec Arsenal
Giroud lors d'un match avec Arsenal ©Maxppp
La suite après cette publicité

L'Olympique de Marseille veut du lourd. Après un mercato d'hiver marqué par les arrivées de Morgan Sanson, véritable bonne pioche, Patrice Evra, Dimitri Payet et Grégory Sertic, la nouvelle direction phocéenne s'active en coulisses afin de dénicher d'autres joueurs capables de s'inscrire dans l'OM Champions Project. À toutes les lignes, plusieurs noms sortent du chapeau ces dernières semaines à l'image de ceux de Steve Mandanda (Crystal Palace), Laurent Koscielny (Arsenal), Aymen Abdennour (FC Valence) et Olivier Giroud (Arsenal), qui aurait été contacté par Rudi Garcia en personne. Concernant l'attaquant de l'équipe de France, aucun contact n'a été établi à l'heure actuelle comme nous l'a confié son représentant Michael Manuello : «Il n'y a rien qui est vrai. On a dit qu'Olivier avait été en contact avec Rudi Garcia. J'avais dit que c'était faux. Il n'y a pas de contact entre Marseille et nous. À ce jour, il n'y a pas de contact. Olivier veut aider son équipe à se qualifier pour la Ligue des Champions. Quand on saura exactement ce que va faire Arsène Wenger, on se posera. On réfléchira à ce qui est possible et ce qui n'est pas possible».

Comment son poulain a-t-il toutefois accueilli cet intérêt supposé de l'OM ? «Aujourd'hui quand on discute avec Olivier, il n'y a pas de discussions sur les autres projets. J'estime que quand on est à ce niveau là, on doit d'abord penser au club. On ne va pas discuter hypothétiquement de savoir si l'Inter Milan, l'OM, Naples ou l'OL sont intéressés». Le clan Giroud est uniquement concentré sur Arsenal et la fin de saison qui arrive. Mais le prochain mercato de l'attaquant né en 86 sera forcément lié à l'avenir d'Arsène Wenger, en fin de contrat chez les Gunners en juin prochain et qui a confié vouloir garder Giroud. «Son avenir n'est pas que lié à celui du coach. Il est lié à ce que va faire Arsenal et s'il y a un changement de cap d'Arsenal sur l'implication d'Olivier dans le projet. Les choses n'ont pas changé depuis la prolongation de contrat. On a la volonté de s'inscrire sur du long terme à Arsenal. Ça fait déjà 5 ans qu'Olivier est là-bas. L'objectif d'Olivier est toujours d'aller le plus loin possible dans l'aventure avec Arsenal pour vivre de grandes choses là-bas. À un moment donné, s'il doit y avoir une séparation, on verra. Mais ce n'est pas l'intention des parties».

Il ajoute : «Maintenant, comme il y a une incertitude sur ce que va faire Arsenal et s'il y a une incertitude sur son rôle, on réfléchira cet été. Pour l'instant, il a retrouvé 100% de ses capacités et il a du temps de jeu. L'équipe est en difficulté, il y a beaucoup de points d'interrogation. Ça, ça peut amener des réflexions. Mais en tout cas il n'y a aucun contact qui est pris aujourd'hui avec qui que ce soit». L'objectif d'Olivier Giroud est donc de continuer chez les pensionnaires de l'Emirates Stadium. Mais un retour en France peut-il être envisagé si sa situation évolue à Londres ? «Aujourd'hui, c'est Arsenal et Arsenal. Après, cet été on verra s'il y a besoin d'évoluer. Il y aura largement le temps pendant l'été et après la finale de la Cup de savoir». D'autant que quelques clubs ont sondé le clan Giroud. «Il y a toujours des gens qui s'intéressent, qui posent des questions. Mais la réponse que je fais au club est la même que je vous fais c'est qu'il y a une saison à terminer. C'est une saison compliquée où il y a beaucoup d'interrogations. La plus grande probabilité est de continuer à Arsenal. Après il peut se passer beaucoup de choses à Arsenal. Il faut toujours rester un peu à l'écoute». Le message est clair.

Plus d'infos

Commentaires