À quoi pourrait bien ressembler le onze du PSG à Lens ?

Thomas Tuchel va devoir bricoler pour composer son premier onze de la saison en Ligue 1, à Lens, si la rencontre décalée de la 2e journée est maintenue. Entre les départs et les positifs au Covid-19, l'entraîneur du PSG pourrait aligner une composition inédite.

Sacré casse-tête à venir pour Thomas Tuchel contre le RC Lens
Sacré casse-tête à venir pour Thomas Tuchel contre le RC Lens ©Maxppp
La suite après cette publicité

Et de six. Après Leandro Paredes, Angel Di Maria et Neymar, ce sont Mauro Icardi, Keylor Navas et Marquinhos qui ont été testés positifs au Covid-19 cette semaine, au retour de leurs vacances en Espagne, à Ibiza. Six éléments qui ne devraient donc pas pouvoir tenir leur place pour le premier match - s'il est maintenu par la Ligue de Football Professionnel - du Paris SG cette saison en Ligue 1, sur la pelouse du RC Lens, le jeudi 10 septembre (match décalé de la 2e journée). Et forcément, pour Thomas Tuchel, cela compte.

En pleine lutte d'influence et de pouvoir avec son directeur sportif Leonardo, l'entraîneur du club de la capitale, qui a déjà vu partir de nombreux éléments ces dernières semaines - Adil Aouchiche, Tanguy Kouassi, Edinson Cavani, Thiago Silva, Thomas Meunier, Éric-Maxim Choupo-Moting tous en fin de contrats et Sergio Rico rentré à Séville après la fin de son prêt -, doit donc bricoler un onze sans doute inédit pour le déplacement de la semaine prochaine à Bollaert-Delelis. Sur qui l'Allemand peut-il compter ? Revue d'effectif.

Sacré casse-tête pour Tuchel

Dans les buts, premier dilemme. Si Alphonse Areola est revenu de son prêt au Real Madrid, le champion du monde 2018 ne semble pas entrer dans les plans de Leonardo. De son côté, Marcin Bulka, sous contrat jusqu'en juin 2021, hésite entre prolongation, départ en prêt et transfert. Si la tendance penche plutôt pour une titularisation du jeune Polonais, rien n'est sûr... En défense, on y voit un peu plus clair. Thilo Kehrer et Presnel Kimpembe pourraient composer la charnière centrale (avec Abdou Diallo, deuxième gaucher en renfort sur le banc). Sur les flancs, Colin Dagba, à droite, et Juan Bernat, à gauche, devraient démarrer. Dans l'entrejeu, Marco Verratti serait quant à lui accompagné d'Idrissa Gueye et d'Ander Herrera, plutôt en vue lors du Final 8 de Ligue des Champions à Lisbonne.

Pablo Sarabia et Julian Draxler se chargeraient eux de l'animation offensive, en soutien de Kylian Mbappé. Une formation qui tient plutôt la route, mais dans laquelle plusieurs internationaux (Kimpembe, Mbappé, Kehrer, Draxler) enchaîneraient, avec trois jours plus tard, un classique contre l'Olympique de Marseille au Parc des Princes (3e journée de L1). Drôle de casse-tête pour Tuchel donc, qui peut aussi, s'il le souhaite, faire appel à ses jeunes (Arnaud Kalimuendo, Kays Ruiz, Loïc Mbe Soh et Timothée Pembele ont notamment eu du temps de jeu en préparation) ou même à un revenant, Jesé Rodriguez, de retour d'un prêt peu fructueux au Sporting CP terminé prématurément en mars. D'ici là, Thomas Tuchel croisera les doigts pour qu'aucun autre cas ne se déclare au sein de son effectif.

Plus d'infos

Articles recommandés

Commentaires