La nouvelle stratégie surréaliste du Barça pour réduire le salaire de Frenkie de Jong !

Disposant d'un salaire trop élevé pour les finances du FC Barcelone, Frenkie de Jong est poussé vers la sortie depuis le début de l'été. Ouvert à la possibilité de le conserver, le club catalan pourrait attaquer l'ancienne direction pour criminalité afin de résilier le contrat actuel du joueur pour revenir au précédent où son salaire était moins conséquent.

Frenkie de Jong durant la préparation avec le Barça
Frenkie de Jong durant la préparation avec le Barça ©Maxppp
La suite après cette publicité

Réalisant un mercato solide avec les arrivées de Robert Lewandowski, Raphinha, Franck Kessié, Andreas Christensen ou encore Jules Koundé, le FC Barcelone est aussi empêtré dans le dossier Frenkie de Jong. Son milieu néerlandais de 25 ans reste un joueur important de l'effectif, mais son salaire est aussi très conséquent. Prolongé par l'ancienne direction et disposant d'émoluments qui vont atteindre 18 millions d'euros pour l'exercice 2022/2023, l'ancien de l'Ajax Amsterdam donne des sueurs froides aux Blaugranas.

Ces derniers ont même fixé deux options au joueur. Ainsi, il devra partir alors que Chelsea et Manchester United sont sur les rangs pour le signer ou alors prolonger, mais avec un salaire bien inférieur à celui qu'il est censé toucher. Et pour y parvenir, la direction des Blaugranas est prête à tout et aurait même lancé des menaces d'ordre judiciaire comme le révèle ce lundi The Athletic.

Une possible action judiciaire

Ainsi, le média britannique explique que le FC Barcelone veut annuler son contrat actuel pour revenir au premier contrat qu'il a signé quand il a rejoint en 2019 le club catalan. Les Blaugranas considèrent que les conditions données par l'ancienne direction impliquaient une part de criminalité. Un motif pouvant laisser place à une action en justice contre les personnes concernées (Josep Bartomeu et ses collaborateurs de l'époque). Le média explique par ailleurs que l'ancienne direction est confiante sur la légalité du contrat offert à Frenkie de Jong à l'époque.

Le joueur aurait été prévenu par son club le 15 juillet dernier qu'il y avait des preuves d'action criminelle lors de sa dernière prolongation qui date du 20 octobre 2020. La formation coachée par Xavi a annoncé aussi au joueur qu'elle pouvait engager des poursuites pénales pour trouver où résidait la responsabilité de l'acte supposé. Le média rajoute que des discussions récentes entre le club et le joueur suggèrent que le joueur, ses représentants et l'ancienne direction pourraient être impliqués. Laissant deux options sur la table au joueur tout en laissant peser un recours en justice, le FC Barcelone est très agressif dans ce dossier.

Plus d'infos

Commentaires