Sacha Houlié s’explique sur les jauges adaptées dans les stades de Ligue 1

Les supporters lors d'OM-Reims, en 2019
Les supporters lors d'OM-Reims, en 2019 ©Maxppp

Lundi dernier, Jean Castex annonçait une limite des rassemblements fixée à 2 000 personnes en intérieur et 5 000 en extérieur, afin de lutter face à la recrudescence des cas de Covid-19 en France. Mais mercredi, un amendement a été adopté en commission des lois à l’Assemblée nationale afin que cette jauge soit adaptée en fonction des régions et des stades. Une bonne nouvelle pour les clubs de Ligue 1. Sacha Houlié, député LREM à l’origine de cet amendement, s’est expliqué dans l’After Foot sur RMC.

La suite après cette publicité

«Est-ce qu’on peut financièrement assurer un équilibre économique avec la moitié des spectateurs dans les stades ? Dans ce cas-là une jauge à 50%, c’est une très bonne idée. 50% au Vélodrome, c’est presque 30 000 personnes. Ça veut dire qu’on n’éteint pas toute la vie sportive. 50% à Bordeaux, c’est déjà 20 000 personnes et ça veut dire qu’il y a beaucoup de gens qui peuvent assister à une compétition. Sur un match contre l’OM, ce sera évidemment une déception pour beaucoup de gens. Mais 20 000 personnes à Bordeaux en temps normal je crois que c’est une affluence moyenne donc on n’est pas sur du punitif et on pourra éloigner tout le monde», a-t-il déclaré.

Plus d'infos

Commentaires