Coupe de France : le PSG cartonne Angers et accède aux demi-finales

Le club de la capitale affrontait Angers pour le compte des quarts de finale de la Coupe de France. Les Rouge-et-Bleu ont facilement validé leur ticket pour les demi-finales grâce à leur large victoire (5-0).

Mauro Icardi a inscrit un doublé face à Angers
Mauro Icardi a inscrit un doublé face à Angers ©Maxppp

Après les qualifications de Rumilly Vallières et de Montpellier, le troisième quart de finale de la Coupe de France opposait le Paris Saint-Germain à Angers. Entraîné dans une dynamique plus que positive en Ligue des Champions (qualifié pour les demi-finales) ainsi qu’en Ligue 1 (revenu à un petit point du LOSC), le club de la capitale comptait enchaîner contre Angers, une équipe qui a encaissé un sévère 6-1 la dernière fois qu’elle est venue au Parc des Princes.

La suite après cette publicité

Calendrier chargé oblige, Mauricio Pochettino a logiquement fait tourner son effectif en vue du choc face à Manchester City dans une semaine. Preuve en est avec une défense inédite : Dagba, Pereira, Kehrer, Bakker. Suspendu en championnat, Neymar était titulaire aux côtés d'Angel Di Maria, Julian Draxler et Mauro Icardi. Keylor Navas et Marco Verratti n’étaient pas de la partie. Sans surprise, le PSG a attaqué la rencontre en ayant la possession du cuir face à un bloc angevin assez bas.

Et il n’a fallu que neuf minutes aux Rouge-et-Bleu pour ouvrir le score par l’intermédiaire de Mauro Icardi, parfaitement servi par Julian Draxler (1-0, 9e). Un début idéal. Obligés de courir après le ballon, les Angevins auraient pu égaliser à la 17e minute si Jimmy Cabot avait mieux négocié son duel avec Sergio Rico. La première d’une série d’occasions gâchées par le SCO. En face, Paris, qui n’a toujours pas encaissé le moindre but depuis son entrée en lice dans la compétition, ne s’est pas fait prier pour faire le break sur un déboulé de Colin Dagba côté droit conclu par un but contre son camp de Vincent Manceau (2-0, 23e).

Icardi triple buteur, Draxler double passeur

Sur son banc de touche, Stéphane Moulin a réagi en demandant à ses hommes d’être plus durs sur l’homme et d’aller presser le porteur du ballon, ce qui a agacé les Parisiens, Neymar en tête. Mais la tactique du coach d’Angers était la bonne puisque Stéphane Bahoken (32e), Mathias Pereira Lage (42e) et Vincent Manceau (44e) ont eu trois occasions nettes de but. Mais encore une fois, l’efficacité n’était pas au rendez-vous. Frustrant pour les Scoïstes, tant les Franciliens étaient loin de proposer un marquage strict.

Au retour des vestiaires, le match a été plus gâché et l’arbitre a surtout passé son temps à siffler des fautes. Ce qui n’a pas empêché Neymar d’y aller de son but après un bon service d’un Draxler double passeur décisif ce soir (3-0, 66e). Avant le festival de Di Maria, passeur décisif pour Mauro Icardi d’un coup du foulard (4-0, 68e). L'Argentin s'est même offert un triplé en fusillant Butelle en toute fin de match (5-0, 90e) Buteur à deux reprises lors de ses trois derniers matches avec Paris, l’Argentin continue à gonfler ses statistiques avec ce triplé. Sans forcer, malgré l’ampleur du score, le PSG s’est donc qualifié pour les demi-finales et rejoint Montpellier et Rumilly Vallières. Le dernier quart de finale opposera ce soir l’Olympique Lyonnais à l’AS Monaco (match commenté sur notre site).

Revivez le film du match

Plus d'infos

Commentaires