Tiburce Darou dévoile les raisons du malaise Yoann Gourcuff à l'OL

En difficulté à l'Olympique Lyonnais, Yoann Gourcuff se morfond sur le banc. Une situation de mal-être qui a poussé l'homme qui l'a récemment remis sur pied, le célèbre Tiburce Darou, à pousser le milieu rhodanien à plier bagage.

Gourcuff, un transfert pas très rentable
Gourcuff, un transfert pas très rentable ©Maxppp

Il vient juste d'intégrer le staff du RC Toulon (Top 14, rugby), mais lorsqu'il s'agit d'évoquer le cas Yoann Gourcuff, Tiburce Darou sait de quoi il parle. Sollicité par l'international tricolore l'été dernier après sa blessure au genou, le célèbre préparateur physique a eu l'occasion de côtoyer le Lyonnais durant de nombreuses semaines et d'apprendre à le connaître. Un rapprochement qu'il permet aujourd'hui de cerner les raisons de l'échec Gourcuff à Lyon.

La suite après cette publicité

Un échec principalement dû à une communication inexistante entre le joueur et son coach. « Le problème, à Lyon, est assez compliqué. Rémi Garde, que j’ai eu à Arsenal, et Yoann Gourcuff ne sont pas les garçons les plus communicants du monde. Donc automatiquement, cette communication, qui très importante dans le sport, n’existe pratiquement pas. Rémi Garde attend que Yoann vienne le voir et Yoann, qui est breton, n’ira pas le voir. Le problème est simple. (…) Ils ne se parlent pas. Rémi attend que Yoann aille le voir mais Yoann n’est pas éduqué comme cela », a-t-il déclaré sur RMC.

Un problème qui peut donc durer au vu du caractère des deux hommes. résultat : pour Darou, il n'y a plus qu'une solution pour sortir Gourcuff de cette crise, un transfert à l'étranger. Un événement qui aurait pu se produire en janvier, du côté de l'Atlético Madrid. Et si le n° 8 rhodanien est finalement resté à Gerland, Darou prie pour qu'un tel scénario ne se reproduise pas l'été prochain, Gourcuff ayant visiblement des réticences quant à un nouvel exil (après une pige au Milan AC).

« Je connais vaguement les propositions qu’il a eues en Espagne. Je pense que Yoann ne veut pas connaître l’échec. Et il y a son expérience à Milan, où il est parti à 19 ans. Il a peur de partir, à droite ou à gauche, parce qu’il a besoin d’une confiance énorme. C’est un garçon qui est très sensible là-dessus. » Une peur de l’exil qui n’empêche pas pour autant Darou de pousser Gourcuff à quitter la Ligue 1 et la France. « Je ne lui demande qu’une chose. J’ai Arsène (Wenger) aussi tous les jours. Je voudrais qu’il aille dans un grand club avec un entraîneur et qu’il soit heureux de jouer au football. Je souhaiterais qu’il aille à Arsenal, où il y a déjà une école française. Ou je lui conseillerais d’aller dans un grand club espagnol. Tout le monde lui a dit. Manu Petit, Patrick Vieira... Robert Pires lui dit tous les jours. Il a besoin d’aller se forger à l’étranger. » Une intervention médiatique qui ne passera sûrement pas inaperçue dans les bureaux de la direction des Gones...

Plus d'infos

Commentaires