CdM 2022 : portée par Dominik Livakovic, la Croatie s'en sort face au Japon

Par Josué Cassé
4 min.
CdM 2022 : portée par Dominik Livakovic, la Croatie s'en sort face au Japon @Maxppp

Après les qualifications de la France, de l'Angleterre, des Pays-Bas ou encore de l'Argentine pour les quarts de finale de la Coupe du monde 2022, les huitièmes de finale se poursuivaient, ce lundi à 16 heures. Premier du groupe E et qualifié, à la surprise générale, pour le tableau final, le Japon avait ainsi rendez-vous avec son histoire. Éliminés en huitièmes de finale lors du dernier Mondial en Russie, les Samouraïs bleus - déjà sortis à ce stade en 2002 et 2010 - devaient, pour cela, se défaire de la Croatie, vice-championne du monde. Deuxièmes du groupe F derrière le Maroc, les coéquipiers de Luka Modric, alignés en 4-3-3, partaient malgré tout dans la peau du favori. Vainqueur de l'Allemagne (2-1) et de l'Espagne (2-1), le Japon se présentait, de son côté, en 3-4-3 avec un trio offensif composé de Ritsu Doan, Daizen Maeda et l'inévitable Daichi Kamada.

La suite après cette publicité

Ivan Perisic répond à Daizen Maeda

Au Stade Al-Janoub, les hommes de Zlatko Dalic subissaient très rapidement la pression japonaise et Shogo Taniguchi, parfaitement trouvé par Wataru Endo, était tout proche de tromper, de la tête, Dominik Livakovic (3e). Surpris d'entrée, les Croates ne tardaient pas à reprendre le contrôle de la possession et se montraient, eux aussi, dangereux. Profitant de la naïveté de Takehiro Tomiyasu et coupable d'une légère poussette, non sanctionnée, Ivan Perisic filait au but mais butait sur un impérial Shuichi Gonda (8e). Dans un début de 8e de finale très animé, Junya Ito provoquait, une nouvelle fois, sur son côté droit mais ni Daizen Maeda, au premier poteau, ni Yuto Nagatomo, au second, ne parvenaient à reprendre son centre tendu (12e). Maîtres dans l'entrejeu, les partenaires de Mateo Kovacic répondaient peu avant la demi-heure de jeu.

À lire Comment Regragui a essayé de convaincre Guendouzi de jouer pour le Maroc

Sur un joli centre de Borna Barisic, Kramaric profitait d'une déviation de Perisic mais était finalement contré in extremis par la défense nippone (28e). Dominatrice, la Croatie butait, cependant, sur un bloc japonais rigoureux tactiquement. Pire encore, les coéquipiers de Modric tremblaient face à Kamada, à la conclusion d'un superbe mouvement collectif (41e). Avant de craquer... Sur un corner joué en trois temps, Maeda profitait d'une remise de Yoshida pour ouvrir le score (1-0, 43e). Menés à la pause, les Vatreni se devaient de réagir mais éprouvaient les plus grandes difficultés pour déstabiliser les lignes japonaises. Il fallait finalement attendre l'heure de jeu pour voir Ivan Perisic surgir sur un centre parfait de Lovren et égaliser d'une tête puissante (1-1, 55e). Rattrapés au score, les Samouraïs bleus piquaient encore...

La suite après cette publicité

La Croatie au bout du suspense !

En décochant un splendide tir du droit aux 20 mètres, Endo pensait bien remettre les siens devant mais tombait sur un Livakovic, vigilant sur sa ligne (58e). Plus tranchante, la Croatie continuait, malgré tout, à attaquer. Trouvé à l'entrée de la surface, Modric s'essayait mais Gonda repoussait parfaitement la puissance reprise de volée du Madrilène (63e). Si Perisic se signalait encore dans le dernier quart d'heure, sa lourde frappe fuyait le cadre japonais (77e) et les deux formations partaient pour deux périodes de 15 minutes supplémentaires. En prolongation, Vlasic et Majer faisaient leur apparition en lieu et place de Modric et Kovacic mais c'est le Japon qui s'illustrait encore. Auteur d'une incroyable percée, Kaoru Mitoma finissait par déclencher une puissante frappe du droit mais tombait sur le dernier rempart croate (105e).

Fidèles à leurs principes de jeu, les hommes d'Hajime Moriyasu continuaient de malmener cette sélection croate. Sans pour autant trouver la faille. Malgré une ultime tentative de Majer (120+1e), il fallait donc s'en remettre à la fatidique séance de tirs au but pour départager Vatreni et Samouraïs bleus. À ce jeu-là, c'est la Croatie qui faisait preuve de plus de sang froid (3 tirs au but à 1) pour s'offrir le scalp des Japonais et rejoindre les quarts de finale. Bourreau des cadors dans ce Mondial, le Japon s'arrête là. La Croatie attend désormais de connaître l'identité de son prochain adversaire. Il s'agira soit du Brésil, soit de la Corée du Sud, qui s'affrontent, ce lundi à 20 heures.

La suite après cette publicité

- Revivez l'intégralité de cette rencontre en live commenté

Les compositions officielles au coup d'envoi

Le XI de la Croatie

Le XI du Japon

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Fil info

La suite après cette publicité